Search
mardi 25 juillet 2017
  • :
  • :
Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

150 migrants ivoiriens dont 13 mineurs ont regagné Abidjan en provenance de la Libye

Le ministre de l’Intégration africaine et des ivoiriens de l’extérieur, Ally Coulibaly, a accueilli le jeudi 13 avril 2017, quelque 156 migrants ivoiriens, dont 13 mineurs, en provenance de la Libye à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan.

Cet accueil s’est fait en présence des responsables de l’Organisation internationale de la migration (OIM). À l’arrivée des migrants, le ministre Ally Coulibaly a affirmé aux migrants que :

« C’est une grande émotion pour moi, chaque fois que des migrants ivoiriens retournent dans leur pays. Grâce au soutien du gouvernement et de l’OIM, l’opération de rapatriement s’est déroulée dans de très bonnes conditions. Elle marque la volonté du gouvernement ivoirien de venir en aide à tous les compatriotes en situation de détresse dans quelques pays que ce soit ».

            150 migrants ivoiriens dont 13 mineurs ont rechangé Abidjan en provenance de la Libye © : DR

Le ministre a saisi cette occasion pour lancer un appel aux jeunes ivoiriens, estimant que « c’est en Côte d’Ivoire qu’ils peuvent réaliser leur bonheur et qu’il n’y a pas lieu de prendre des risques inconsidérés et périr dans les eaux méditerranéennes ». Il a tout de même sollicité l’aide de la communauté internationale, de l’Union européenne en particulier, pour faciliter l’intégration de ces jeunes migrants revenus de Libye.

En 2016, environ 12 000 migrants ivoiriens dont 1200 mineurs, avaient été recensés en Libye, selon les chiffres de l’OIM qui prône le respect de la dignité humaine. La Côte d’Ivoire n‘était pas à sa première opération de rapatriement en Libye. En novembre 2015, 44 de ses ressortissants avaient regagné le pays grâce à l’aide du gouvernement.

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.