Search
vendredi 14 décembre 2018
  • :
  • :

20 000 Fonctionnaires fictifs supprimés au Nigeria

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Dans le cadre de sa campagne contre la corruption, le gouvernement du Nigeria vient de supprimer plus de 20 000 fonctionnaires fictifs.

Muhammadu Buhari, Président du Nigeria

                   Muhammadu Buhari, Président du Nigeria

L’annonce a été faite par le ministère nigérian des Finances dans un communiqué. Ce recadrage permet ainsi au gouvernement du Nigeria de réaliser plusieurs millions de dollars d’économies mensuelles.

Le président Muhammadu Buhari, élu l’an dernier, a fait de la lutte contre la corruption endémique dans la première puissance économique d’Afrique, une des grandes priorités de son mandat. Le nouveau président du pays avait accusé Goodluck Jonathan et son administration d’avoir entièrement vidé les caisses de l’État et il avait promis de retrouver les sommes ahurissantes qui avaient été pillées.

Selon le communiqué, ces salariés « fantômes » ne représentent qu’une « partie du personnel non existant » qui touche chaque mois des salaires dans la fonction publique, a indiqué Festus Abanki, conseiller du ministère des Finances.

Ainsi donc, cette réforme a permis au ministère des Finances de réduire 2,293 milliards de nairas soit, 11,53 millions de dollars, selon cette note du ministère.

Le Nigeria, première puissance économique d’Afrique, a vu ses recettes diminuées avec la chute de cours de pétrole. 60 % des prix du pétrole depuis l’année dernière ont durement touché l’économie du pays, qui tire l’essentiel de ses revenus de l’exportation de brut, dont il est le premier producteur d’Afrique. Ses économies relatives aux fonctionnaires « fantômes » permettraient donc au ministère de Finance de ventiler son plan budgétaire mensuel.

Ces mesures ont pour but de mener à bien un vaste plan de lutte contre la corruption dans le secteur public.

Le Nigeria a annoncé le mois dernier un budget 2016 de 6 080 milliards de nairas (environ 28 milliards d’euros), avec une augmentation des dépenses d’environ 20 %. Une augmentation qui est censée bénéficier surtout aux investissements dans le but de stimuler la croissance.




2 thoughts on “20 000 Fonctionnaires fictifs supprimés au Nigeria

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *