fbpx

200 jeunes de Mopti quittent les rangs des djihadistes

Les acteurs de la région de Mopti, localité située au centre du Mali, ont entrepris une vaste opération de sensibilisation des jeunes pour les convaincre à sortir des rangs des djihadistes. Environ 200 jeunes ont accepté de déposer les armes.

Cette campagne, qui s’est faite dans la plus grande discrétion, sans aucune médiatisation, a impliqué plusieurs semaines durant, des responsables gouvernementaux, élus locaux, chefs religieux, associations et notables de la région de Mopti. Au terme, ce sont plus de 200 jeunes qui ont décidé de tourner le dos aux djihadismes, « Deux cents jeunes ont accepté de déposer les armes et de quitter les rangs des djihadistes » a déclaré l’ex-maire de la localité de Toguéré Kotya,  Hama Cissé, qui a ajouté que ces jeunes participent aussi à la campagne. «Actuellement, ils sont dans la région de Mopti pour convaincre d’autres jeunes de déposer les armes ». Par ailleurs l’État malien pourrait les inclure dans le processus de désarmement prévu par » l’accord d’Alger pour la paix au Mali ». « C’est une solution qui permettra de les éloigner des groupes extrémistes », a indiqué à l’AFP, un ministre, sous le couvert de l’anonymat.

Ces jeunes étaient très actifs au sein des groupes terroristes. Selon Ousmane Diallo, un des membres du collectif, ils « ont fourni des précisions sur des attaques commises par les groupes islamistes auxquels ils appartenaient », alors que d’autres, poursuit-il, agissaient « en groupes isolés », et attaquaient des civils et des symboles de l’État.

Les « déradicalisés » seraient, à en croire d’autres membres du collectif ayant participé à la campagne, exclusivement membres du Front de Libération du Macina (FLM), groupe djihadiste allié d’Ansar Dine qui a contrôlé la région de Mopti entre 2012 et 2013, pendant dix mois. Plusieurs attaques dans le nord et le centre du pays portent leurs griffes ou celles de leurs alliés.



Web redacteur ; Journaliste Radio


One thought on “200 jeunes de Mopti quittent les rangs des djihadistes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *