Search
lundi 26 juin 2017
  • :
  • :

25e Tour cycliste de Togo : Le Burkinabé, Sorgho, remporte le maillot jaune

La 25e édition du Tour cycliste de Togo qui a débuté le 12 avril dernier a pris fin ce 17 avril, avec la victoire du Burkinabé Mathias Sorgho.

Les Ivoiriens reviennent du Togo la tête haute_Regionale.info

                                                 Les Ivoiriens reviennent du Togo la tête haute_Regionale.info

Cinquante-six coureurs venus de huit pays (Burkina Faso, Ghana, Côte d’Ivoire, Sénégal, Bénin, Nigeria, RD Congo, France et Togo) ont participé à cette 25e édition qui s’est courue sur un total 639,5  km de distance.

Mathias Sorgho a terminé sous le maillot jaune du 25è Tour cycliste international du Togo, dimanche, à Lomé. Détenteur du maillot de leader depuis la deuxième étape, le Burkinabé a profité du travail de son équipe pour le conserver jusqu’à la fin de l’épreuve.

Sur le circuit Lomé-Lomé (60 km), c’est l’Ivoirien, Bassirou Konté, qui s’est imposé au sprint en 1h34min 35s devant Sorgho et Abou Sanogo. C’était la deuxième victoire de Konté après celle de la quatrième étape. Au fil des journées dans cette compétition, Ivoiriens et Burkinabés se sont relayés pour remporter les étapes (4 pour les Eléphants et 1 pour les Etalons). Seul le Sénégalais, Becave Traoré, a bousculé l’ordre établi lors de la cinquième étape.

Au classement général des points, l’Ivoirien, Abou Sanogo, l’emporte avec 137 points devant Sorgho (136) et Becaye (120).

Le maillot du meilleur grimpeur revient au Sénégalais Traoré Becaye. Il devance le Congolais Klaviro Mohindo et Mathias Sorgho.

Le Burkina Faso remporte le classement par équipes devant la Côte d’Ivoire et le Nigéria. Le pays organisateur (Togo) se classe cinquième.

Le Burkina Faso remporte le classement par équipes devant la Côte d’Ivoire et le Nigéria. Le pays organisateur (Togo) se classe 5è.

Le Burkinabé Seydou Bamogo vainqueur du Tour l’année dernière a terminé la compétition avec le maillot vert des sprinteurs devant les Nigérians Emmanuel Innocent et John Preye.

Enfin, au classement général, Sorgho termine le Tour en 16h 32 min 15 sec devant le Français Mickael Hugonnier à 41 secondes. Le Sénégalais Traoré Becaye complète le podium avec 1 min de retard sur le leader.

Quel bilan pour le pays organisateur à la fin de cette compétition?

En dehors de la première étape ou trois se sont hissés dans les six premiers de l’arrivée, les Togolais se sont par la suite éteints, à l’image d’Abdoul Raouf Akanga, espoir du cyclisme togolais. Néanmoins, Edem Daku et ses coéquipiers ont montré beaucoup de détermination. Une valeur sur laquelle devra construire la FTC (Fédération togolaise de cyclisme) pour les prochaines compétitions.



Journaliste-Blogueuse sportive


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.