fbpx

La 4e Edition d’Angel Fair Africa se déroulera à Nairobi en novembre 2016

Après le troisième grand succès de l’édition de l’Angel Fair Africa à Accra, au Ghana l’année dernière, la 4e édition aura lieu cette année à Nairobi, au Kenya.

Nairobi_regionale.info

                                                                           Nairobi, Capital du Kenya

En effet, la 4e édition de l’Angel Fair Africa se déroulera en novembre 2016 dans la capitale du Kenya, Nairobi. L’objectif de cette rencontre est de réunir plus de 100 investisseurs et entrepreneurs au processus du démarrage de l’écosystème africain entrepreneurial.Pour les organisateurs, il faut réussir à offrir des opportunités de création d’emplois au continent africain en rassemblant tous les acteurs locaux tels que les accélérateurs, des incubateurs et des entreprises émergentes à travers le continent.

Les investisseurs participant à la conférence viendront principalement de la liste des réseaux d’investisseurs africains (la force organisatrice principale en charge de cette conférence), le réseau d’investisseurs de l’Afrique de l’Est, le réseau d’investisseurs au Ghana, le réseau d’investisseurs de Lagos, des fonds d’investissements africains ainsi que l’Association des investisseurs privés de l’Afrique de l’Est.

Une innovation de taille sur le processus de sélection sera apportée. Pour les organisateurs de cet évènement, les sélectionnés viendront de la liste des startupers de Pivot, une compétition organisée en Afrique de l’Est pour les meilleurs startups, ensuite, Seedstars monde qui est également une compétition mondiale de startups. Suivra aussi, Demo Africa qui est la plus grande compétition de startup qui s’est déroulée en septembre 2015 à Lagos au Nigeria ainsi que des incubateurs qui organisent des compétions internes de startups. L’objectif de ce processus de sélection permettra aux entrepreneurs de présenter leurs projets, donnant la possibilité de faire des rencontres de B2B.

Aussi, Angel Fair Africa permettra de mettre en vedette un nouveau processus de sélection par les organisateurs. Ce qui implique pour Chanzo, une nouvelle chaine de valeur apportée aux startups sélectionnées de Pivot Est, Seedstars mondiale, l’Afrique Demo et précédents ateliers du village Capital, un incubateur. Les entrepreneurs présenteront ensuite leurs projets innovants lors de l’événement, ce qui donnera la possibilité aux investisseurs d’accorder la priorité à ceux qu’ils souhaitent leur rencontrer.

Selon Éric MK Osiakwan, cofondateur du Angel Fair Africa, l’événement de Nairobi vise à consolider le succès d’événements précédents à Johannesburg (2013), Lagos (2014) et d’Accra (2015). Ces événements, dit-il, ont abouti à une « petite, mais significative » nombre de transactions. Par exemple, la Fondation Bertha a investi dans le projet Vuyo , qui avait présenté son projet lors de l’événement de Johannesburg et qui a été ensuite présenté dans le magazine Forbes Afrique.Quant au réseau d’investisseurs de Lagos, ils ont investi dans deux projets, dont Hutbay et Autobox, lors de l’événement 2014, tandis que Ezypay, un des gagnants de Demo Africa a annoncé son premier accord d’investissement à l’événement d’Accra en 2015.

Ross Baird, directeur exécutif du village Capital a déclaré: « Nous sommes ravis de collaborer avec Chanzo Capital Fair Afrique , cette année dans le but de mettre en œuvre le modèle de sélection par des fonds d’investissement privés et de faire des investissements catalytiques pendant l’événement de novembre 2016 ».

Après la tenue de l’Angel Fair Africa dans les plus grandes capitales anglophones, de l’Afrique de l’Ouest et de l’Est, il serait souhaitable pour les organisateurs d’organiser pour les prochaines éditions, dans une Capitale Ouest francophone. À ce titre, la capitale ivoirienne, Abidjan pourrait être une destination idéale d’un tel évènement. Abidjan, désormais hub numérique de l’Afrique francophone, bénéficie d’un écosystème agile ou accélérateurs, incubateurs ne cessent de voir le jour. De gros projets portés par des jeunes entrepreneurs ivoiriens à l’international ne cessent de voir le jour. À titre d’exemple, la capitale ivoirienne a abrité en décembre 2015, le Africa Web Festival. Un évènement à caractère international qui suscite la rencontre du savoir, du savoir-être et de la créativité dans le domaine du numérique et des Tics.

Pour l’heure aucune date précise n’a été dévoilée quant au calendrier exact de la manifestation. Cependant, force est de constater que des mises à jour apparaîtront sur le site officiel de l’évènement (http://www.angelfairafrica.com/).




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *