Search
vendredi 14 décembre 2018
  • :
  • :

500 millions de FCFA accordés aux partis politiques par l’Etat burkinabè

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Ce sont au total six partis politiques qui bénéficient d’une subvention cumulée de 500 millions de FCFA de l’État Burkinabè, en vue de financer leurs activités.

L'Etat burkinabè subventionne 6 partis politiques

L’Etat burkinabè subventionne 6 partis politiques

Les différents chèques ont été remis officiellement le lundi 11 avril 2016 par Simon Compaoré, ministre d’Etat, en charge de l’administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité. Selon un communiqué de la direction de communication de ce ministère, l’enveloppe de 500 millions de FCFA a été repartie entre les six partis politiques ayant obtenu au moins 3% des suffrages exprimés aux élections législatives du 29 novembre 2015.

Il s’agit donc de l’Alliance pour la démocratie et la fédération-Rassemblement démocratique africain (ADF-RDA),  du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA), de l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS) et de l’Union pour le progrès et le changement (UPC).

Le document précise par ailleurs qu’en dépit de la situation budgétaire assez « tendu », le gouvernement a tenu à jouer son rôle dans l’organisation des municipales du 22 mai prochain. Au ministre de lancer un appel «  aux partis bénéficiaires, quant à une gestion saine, non sans les inviter à présenter des rapports financiers conformes aux principes juridiques et financiers »



Web redacteur ; Journaliste Radio


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *