Search
mercredi 12 décembre 2018
  • :
  • :

Abobo : Les microbes paralysent la commune

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

La commune d’Abobo, au nord d’Abidjan, a connu une ambiance sécuritaire délétère ce mercredi 30 mars. Les microbes, du nom de ce gang d’adolescents, ont paralysé certains quartiers de ladite commune.

microbes

Les quartiers de Sogefia, habitat, plaque 1 et Agbekoi étaient déserts ce 30 mars. Les habitants étaient terrés chez eux et pour cause, les rues étaient occupées par les microbes, pris en chasse par les forces de l’ordre. À la base, ces adolescents, dont la délinquance n’est plus à démontrer, ne voulaient pas rester inactifs face à la mort récente de leur chef, un caïd dénommé Pythagore. Ce dernier, âgé de 18 ans, dont la véritable identité serait Diaby Mamadou, a été tué par la foule, alors qu’il tentait d’opérer une agression.

Armés de machettes, de couteaux, de haches, les microbes tenaient à faire parler d’eux, pillant tout sur leur passage. Immédiatement les forces de l’ordre, composées de la police, la gendarmerie et le ccdo, sont allées à leurs rencontres. S’en est suivie une course poursuite dans la commune la plus peuplée d’Abidjan.

Conséquence directe de la crise post électorale, le phénomène des microbes est un casse-tête chinois pour les autorités ivoiriennes. Plusieurs d’entre ces voyous précoces avaient combattu auprès des milices durant la crise. À la fin de la guerre, ne sachant plus à quel saint se vouer, ils basculent dans le banditisme.



Web redacteur ; Journaliste Radio


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *