Search
dimanche 9 décembre 2018
  • :
  • :

Affaire Serge Aurier : C’est à Laurent Blanc de trancher

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS
Auditionné lundi par sa direction au sujet de sa vidéo polémique dans laquelle il insulte notamment son entraîneur Laurent Blanc, le latéral droit du Paris Saint-Germain, Serge Aurier (23 ans, 19 matchs et 2 buts en L1 cette saison), va bientôt avoir l’occasion de s’expliquer avec le principal intéressé qu’est son entraineur.D’après les informations de L’Équipe, une rencontre doit en effet avoir lieu entre les deux hommes.

Le sort de Serge Aurier entre les mains de Laurent Blanc

                                                     Le sort de Serge Aurier entre les mains de Laurent Blanc


Ça, c’est une situation inconfortable. Le genre de décision difficile à prendre. Pourtant, si on en croit les informations de L’Équipe, c’est bien à Laurent Blanc qu’il revient de trancher dans l’affaire Serge Aurier. Si sa décision devra bien évidemment être validée par Doha, l’entraîneur parisien, directement visé par les insultes de son joueur dans sa vidéo Périscope, tournée le 13 février, aurait donc le dernier mot. Voilà qui le place face à un choix bien embarrassant. Aucune solution n’est idéale pour Laurent Blanc.

Après avoir ouvertement condamné les propos de son joueur lundi dernier lors de la conférence de presse précédant  PSG-Chelsea, le coach parisien a apaisé son discours vendredi : « Le temps fait toujours son effet« , a-t-il lâché.

L’objectif ultime de tous les décideurs parisiens, c’est la victoire en Ligue des champions. Le club veut tout faire pour arriver à ses fins. Serge Aurier est une pièce essentielle du dispositif. Blanc le sait mieux que quiconque. Si Marquinhos et van der Wiel ont assuré un intérim convaincant, ils ne présentent pas les mêmes garanties que l’habituel titulaire du poste.

Le ton de Laurent Blanc durcit

Certes, cette affaire embarrasse tout le monde, mais difficile d’imaginer Laurent Blanc ne pas écouter son vestiaire et prendre une décision qui affaiblirait Paris dans sa quête de la C1. Selon « le quotidien », la décision du PSG dans ce dossier n’interviendra que dans quelques jours puisqu’il faut également attendre le retour du président Nasser Al-Khelaïfi, actuellement au Qatar.

Légalement, le club de la capitale dispose de trente jours maximum, à compter de la date de l’entretien pour notifier Aurier de sa décision.



Journaliste-Blogueuse sportive


2 thoughts on “Affaire Serge Aurier : C’est à Laurent Blanc de trancher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *