Search
jeudi 23 novembre 2017
  • :
  • :
Tecno Phantom 8

Afrique du Sud : 13 gardiens menacés de suspension pour avoir organisé un strip-tease en prison

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

En Afrique du Sud, 13 gardiens sont menacés de renvoi par l’administration pénitentiaire pour avoir organisé une séance de strip-tease en présence de détenus. Les images qui ont été diffusées sur internet ont suscité la polémique.

Des photos montrant des scènes à caractère érotique, dans lesquelles on peut apercevoir trois femmes vêtues en tenues très légères, et s’adonnant à une séance de strip-tease dans un lieu qui a tout l’air d’une enceinte pénitentiaire, ont créé la polémique. Ces images qui ont alimenté les discussions sous le hashtag « PrisonStripper », constituent pour plusieurs, un facteur dégradant de l’image des maisons d’arrêts Sud-Africaines.

Ces images ont créé la polémique en Afrique du Sud

                          Ces images ont créé la polémique en Afrique du Sud / © DR

Les autorités Sud-Africaines ont ensuite attesté de l’authenticité de ces images. Selon eux, les photos ont été prises le mercredi 21 Juin, lors d’une journée d’animation, à Sun City, une prison regroupant de grands criminels. 

SA FIghters, une association de lutte contre la criminalité, déplore une négligence des agents pénitentiaires qu’elle qualifie de scandaleuse vis-à-vis des victimes des détenus.

« C’est un scandale et une gifle en pleine figure des victimes de crimes », estime l’association.

Cette affaire qui met en scène la grande complicité qui existe entre les agents pénitentiaires et les prisonniers, a suscité plusieurs réactions. Sur les réseaux sociaux, les internautes s’en sont donné à cœur joie aux critiques. Certains estiment avoir été attristés du fait que des criminels aient eu droit à des séances de strip-tease, comme s’ils étaient félicités pour les atrocités qu’ils avaient commises : « Ils ont violé la loi et ils ont droit à un strip-tease »Quant au responsable des services pénitentiaires, James Smalberger, il a exprimé sa grande colère et son mécontentement tout en affirmant que cet acte est signe de non-respect.

« C’est une violation de notre politique de sécurité et un comportement inacceptable » s’est-il indigné

A la suite de ces événements, 13 responsables recevront une lettre de suspension, en attendant le rapport qui devrait sortir le vendredi prochain.

Blamoo 2



One thought on “Afrique du Sud : 13 gardiens menacés de suspension pour avoir organisé un strip-tease en prison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.