fbpx
Search
dimanche 21 avril 2019
  • :
  • :

Amadou Gon Coulibaly rassure : « La recomposition du paysage politique en cours ne doit pas inquiéter »

Samedi 06

Le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly était face à la presse ce matin à la Primature. Le Chef du gouvernement a situé les Ivoiriens sur les perspectives de développement socio-économique du pays. Il a également abordé les questions d’actualité.

                         Amadou Gon Coulibaly, chef du Gouvernement Ivoirien ©/DR

Abordant le volet social de sa communication, selon le premier ministre : « sept années de croissance soutenue ne permettent pas d’effacer le lourd passif social laissé par plusieurs années de crise, les attentes des populations restent encore nombreuses. Nous sommes déterminés à œuvrer pour la stabilité durable de notre nation » soutient-il.  

« (…) Le taux de croissance annuelle de la Côte d’Ivoire de 2012 à 2018 est de 8.6% contre 0,8% de 2000 à 2010, le taux de pauvreté en 2018 est (-46%). Le PIB par habitant a augmenté de 33% de 2010 à 2017 passants de 560 300 CFA à 747 200 CFA » poursuit-il. 

Pour le chapitre politique : « Les enjeux politiques ne doivent pas être un obstacle à la consolidation de la paix et de la cohésion sociale » regrette le chef du gouvernement.

Au sujet de la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI) et de la présidentielle de 2020, le Premier ministre s’est voulu rassurant : « La recomposition du paysage politique en cours ne doit pas inquiéter ».

Interrogé sur la revendication des enseignants, il affirme ceci : « (…) Depuis 2013, des efforts extrêmement importants ont été faits par le Gouvernement de Côte d’Ivoire en ce qui concerne les fonctionnaires. L’Etat débourse 126 milliards FCFA par an pour le déblocage de l’avancement indiciaire ». 

Advertise – Regionale.info



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *