Search
dimanche 16 décembre 2018
  • :
  • :

Année Blanche en faculté de Médecine : Les étudiants disent « trop c’est trop »!

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Face au spectre de l’année blanche qui plane sur la faculté de médecine de l’Université Félix Houphouët Boigny , les étudiants tapent du poing sur la table. Réunis au sein du Syndicat National des Étudiants en science de la santé (SYNESS), ils ont, au cours d’une conférence de presse, fait savoir leur volonté de sauver l’année académique.

Les etudiants en medecine se mobilise contre une année blanche

                                                                         Les etudiants en medecine se mobilisent contre une année blanche

La situation au sein de l’Unité de Formation et de Recherche (UFR) des sciences médicales s’avère être des plus inquiétante. C’est bien ce qu’a affirmé KOUADJIO BRIN, secrétaire général national du SYNESS. « Nous avons deux promotions de 200 étudiants, chacune bloquée en 2e année (…) et toute une UFR qui ne sait à quand le retour sur les bancs sera effectif » déplore t — il. Ce blocage qui laisse présager une année blanche, est dû, à en croire Kouadjio Brin, à un manque « incompréhensible » et « inconcevable » d’équipements , qui date de 2012. « Depuis la réouverture des Universités en septembre 2012, les UFR des sciences médicales, des sciences pharmaceutiques et biologiques et celle d’odontostomatologie, souffrent d’un manquent de matériels de travaux pratiques » informe t — il. Un paysage que le SYNESS trouve déplorable, car dit — il les étudiants voient leur « droit à l’éducation menacé, ainsi que le droit à la santé de la population ivoirienne ».

Quelques Etudiants en medecine - regionale.info

Quelques Etudiants en medecine – regionale.info

C’est un syndicat qui ne tient pas à rester passif vis-à-vis de cette situation. Il va même à suggérer des solutions au gouvernement. « Nous proposons une mise à disposition par le gouvernement en urgence de 200 millions de FCFA ». Cette somme, précise le secrétaire général, servira à l’équipement des laboratoires de biochimie, d’anatomie, de biologie et de physiologie. Par ailleurs, il préconise l’organisation de réunions tripartites hebdomadaires entre le ministère, les enseignants et les étudiants pour « suivre les démarches devant aboutir au bout d’un mois à la reprise des cours ».

Le syndicat des Étudiants en science de la santé de la plus grande Université de Côte d’Ivoire donne un délai d’un mois aux autorités pour résoudre la situation, sinon menace t — il, « nous prendrons nos responsabilités pour nous faire entendre par tous les moyens à notre disposition » .



Web redacteur ; Journaliste Radio


2 thoughts on “Année Blanche en faculté de Médecine : Les étudiants disent « trop c’est trop »!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *