Search
mercredi 12 décembre 2018
  • :
  • :

Attaque de Grand – Bassam : Hamed Bakayoko met en garde les auteurs de fausses rumeurs

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Les événements de Grand – Bassam le 13 mars dernier, ont attisé la psychose chez les ivoiriens, laissant libre cours aux rumeurs. Face à cette situation, le ministère de l’Intérieur tape du poing sur la table. Il met en garde en garde les auteurs de fausses rumeurs de nature à traumatiser la population.

Hamed-bakayoko-regionale.info

                 Hamed-bakayoko-regionale.info

C’est un communiqué court, mais très clair, signé par Hamed Bakayoko, ministre d’État, ministre de l’Interieur et de la Sécurité.

Des personnes font circuler des SMS de nature à paniquer la population dans cette situation de crise que traverse la Côte d’Ivoire.Le Ministre d’État, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité rappelle que la propagation de fausses informations est punie par l’article 173 du Code Pénal.Par conséquent, toutes les personnes qui véhiculeront directement ou indirectement ces fausses informations seront traduites devant les tribunaux afin de subir la rigueur de la Loi.

Impacts collatéraux des attaques, ces rumeurs faisaient état de rafles, de présence de terroristes dans tel lieu, voire d’attaques terroristes imminentes.

Rumeurs

Aux premières heures des attaques, le ministre de l’Interieur s’est voulu rassurant.

 La première réponse face au terrorisme, c’est de ne pas avoir peur . Nous devons aller au-delà et montrer que la vie continue. Que nous n’arrêterons pas d’être des ivoiriens, d’être un grand pays, d’être un grand peuple (…) on ne peut pas laisser ceux qui parient sur la mort vaincre ceux qui parient sur la vie », a t’il lancé.



Web redacteur ; Journaliste Radio


One thought on “Attaque de Grand – Bassam : Hamed Bakayoko met en garde les auteurs de fausses rumeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *