Search
mardi 25 juillet 2017
  • :
  • :
Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Attentat contre Guillaume Soro : Le Gouvernement « ne participera pas» à la Commémoration

La célébration des 10 ans de l’attentat qui a visé l’avion de Guillaume Soro se tiendra ce jeudi, à Bingerville. Cependant, cette commémoration ne verra pas la participation du gouvernement ivoirien qui dit ne pas être « associé » à cet événement.

Le Gouvernement absent à la commémoration_Regionale.info

                                           Le Gouvernement absent à la commémoration ©DR

En 2007, alors qu’il occupait le poste de premier ministre, l’avion de Guillaume Soro avait  été la cible d’attaque sur le tarmac de l’aéroport de Bouaké.

Officiellement prévue dans la deuxième ville de la Côte d’Ivoire, Bouaké, c’est finalement à Bingerville que la commémoration de cet évènement a été déportée.

Alors qu’on s’attendait à une participation des membres du gouvernement à cette commémoration, en signe de soutien au PAN, l’on a appris qu’ils ne s’y associeraient pas. Pour Bruno Koné, porte-parole du gouvernement ivoirien, c’est une position justifiée : « Nous avons évidemment, tous, une pensée pour toutes les personnes qui ont perdu la vie au cours de cette attaque. Mais le gouvernement ne s’associera pas à la célébration de ces festivités vu qu’il n’y avait jamais été associé auparavant » . Cette décision du gouvernement pourrait être perçue comme un désaveu à l’endroit du président de l’Assemblée Nationale.

Notons que les résultats de l’enquête visant à retrouver les auteurs de cet acte restent inconnus. A cet effet, Bruno Koné a rappelé les efforts faits par le gouvernement dans ce sens : « Il n’y a toujours pas de vérité autour de ce qui s’est passé. Des enquêtes ont été ouvertes au niveau national et international ».

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.