Search
dimanche 28 mai 2017
  • :
  • :

Boko Haram endeuille le Niger, l’armée annonce des représailles !

30 soldats nigériens sont tombés les armes à la main le vendredi 3 juin, dans une attaque du groupe islamiste Boko Haram. Bosso, une localité du Niger proche du Nigeria, a été le théâtre de cette opération meurtrière. Selon Hassoumi Massoudou, ministre de la défense du Niger, cet affront sera lavé. 

Vendredi dernier, une centaine de combattants de Boko Haram ont attaqué un poste de contrôle de Bosso, tuant 30 soldats nigériens et 2 autres du Nigeria voisin. L’information émane du ministère de ministère de nigérien de la défense. Difficile de connaitre le véritable bilan car le lundi, une autre note faisait état de 26 soldats tués dont 24 nigériens et 112 blessés.  

Hassoumi Massoudou-regionale.info

                              Hassoumi Massoudou, Ministre de la défense du Niger / CREDIT : DR

Après cette attaque, les assaillants étaient parvenus à prendre le contrôle de la ville avant d’être délogés suite à l’intervention d’un renfort de l’armée, le lendemain. Sur leur passage, ils ont « brûlé des édifices publics et emporté des vivres, des médicaments et des véhicules », selon le témoignage de Elhaj Aboubacar,  un habitant joint par l’AFP.

A lire aussi : 995 combattants de Boko Haram en détention au Cameroun

Cette situation a contraint plusieurs milliers de personnes à quitter leurs domiciles pour regagner des endroits plus sûrs. Les dégâts sont énormes et difficilement quantifiables. Selon le bureau de Nations-Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), l’on dénombre plus de 75 000 déplacés. La sécurité n’est pas encore établie à Bosso et des combattants de Boko Haram se seraient infiltrés parmi les populations.

Face à cette attaque meurtrière, le ministre de la défense du Niger a annoncé des représailles fortes : « il faudra continuer à se battre, il faudra que cet affront soit lavé, il n’y a rien à faire, il faut que ce soit vengé ! [  ] Cette guerre, nous l’emporterons », a-t-il déclaré. 

Reddition-Boko-Haram-regionale.info

                                                Image utilisée à titre d’illustration / CREDIT : DR

En face, plusieurs problèmes se présentent, comme le manque d’appui aérien pour soutenir les troupes au sol. Un animateur radio l’a confié à Le Monde.

« Ils [ NDLR : les soldats nigériens ]  disent qu’ils ne retourneront pas à Bosso se battre contre Boko Haram. Ils sont découragés de ne pas avoir reçu de renfort aérien et craignent de se faire tirer dessus avec leur propre armement. »

En hommage aux disparus, un deuil national de 3 jours a été décrété dans le pays. 

 

 




2 thoughts on “Boko Haram endeuille le Niger, l’armée annonce des représailles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.