Search
dimanche 24 septembre 2017
  • :
  • :
Banner Tecno – 30 jours
Archibat 2017

Burkina Faso/marchés publics : Un projet de loi a été adopté pour mettre fin aux appels d’offres

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Les députés burkinabés ont adopté un projet pour mieux alléger les procédures de contractualisation du programme Partenariat public-privé (ppp). C’est 76 votants qui ont à l’unanimité adopté ce projet de loi.

Ce vote devra être un instrument permettant aux autorités burkinabés de procéder à la passation de contrats pour plusieurs projets structurants dont des centres de santé, d’écoles, d’universités et des infrastructures routières. Toutefois, ces contrats pourront être passés directement avec des entreprises privées.

                  Burkina Faso/marchés publics : Un projet de loi a été adopté pour mettre fin aux appels d’offres. . © : DR

D’ailleurs, l’adoption de ce nouveau projet a été au centre d’un débat houleux et certains députés issus des rangs de l’opposition ont déserté l’hémicycle. Selon eux, cette adoption pourrait être la voie ouverte à la corruption pour l’attribution des marchés publics.

Interrogé par nos confrères de la Radio France Internationale, le président du groupe parlementaire de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), Daouda Simboro, c’est bien le privé qui fait confiance au public et non pas le contraire. Pour lui, c’est le privé qui peut exécuter tous les projets pilotés par l’État du Burkina. Allant dans le même sens que lui, la ministre de l’Économie, des Finances et du Développement, Adizatou Rosine Coulibaly, a affirmé que ce dispositif permettra de mieux contrôler toutes veillités liées à la corruption.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.