Search
mardi 25 avril 2017
  • :
  • :

Cameroun : Sept personnes tuées dans une série d’attaques de Boko Haram

En seulement 24 heures, le groupe jihadiste Boko Haram a mené une série d’attaques qui sonnent comme un signal pour marquer sa présence dans le nord du Cameroun, alors que les spécialiste disaient que le groupe s’était essoufflé. Le bilan communiqué par l’armée fait état de 7 morts dont 6 dans les rangs des soldats camerounais.

Trois attaques ont été menées par Boko Haram dans le nord du Cameroun, en l’espace de 24 heures. D’abord, c’est une position de la Force multinationale mixte (FMM), sur l’île de Darak (lac Tchad), qui a été attaquée, dans la nuit de lundi à mardi, un peu vers 22 heures. Lors de cette attaque, sept personnes dont un officier, un sous-officier, quatre soldats et un membre du comité de vigilance local, ont été tuées.

Reddition-Boko-Haram-regionale.info

                           Vidéo de propagande de Boko Haram /  © DR

Dans cette même journée, un kamikaze qui projetait de se faire exploser dans un camp de déplacés, dans la ville de Kolofata, a été abattu par les militaires camerounais, avant qu’il n’ait le temps de déclencher la ceinture qu’il portait. Selon une information communiquée par des sources militaires et relayée par RFI, une autre attaque a été déjouée dans la localité de Ndiguina, dans cette même journée.

Lire aussi : Boko Haram : Abubakar Shekau à Donald Trump, « la guerre ne fait que commencer »

La guerre contre Boko Haram continue d’accroitre le nombre de ses victimes. Engagée par le Cameroun depuis 2014, cette guerre difficile à maitriser a poussé les pays de sa zone d’opération à constituer un contingent de soldats du Cameroun, du Tchad, du Nigeria, du Niger et du Bénin. De plus, les populations se sont constituées en comités de vigilance dont le rôle est de signaler toute présence de jihadiste. Cet engagement se paie souvent au prix fort.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.