fbpx

CIV / Affaire création d’une unité spéciale au sein de l’armée : « Il ne s’agit nullement d’une autre unité d’élite des FACI » Ministère de la défense

Le ministère de la défense dirigé par Hamed Bakayoko, a apporté un démenti hier jeudi 28 février, au sujet d’un article de la Lettre du Continent qui a révélé la création d’une nouvelle unité spéciale au sein de l’armée. Le démenti a été rendu public sur la page Facebook du ministère de la défense.

Dans sa parution N°795 du mercredi 27 février 2019 dernier, La Lettre du continent indiquait que les autorités gouvernementales ont créé une nouvelle unité spéciale dénommée Unité de Lutte contre le Grand Banditisme (ULGB). Le bimensuel avait même signifié que cette unité aurait été placée sous le commandement de Téné Brahima Ouattara, frère cadet du président Alassane Ouattara.

      « Il ne s’agit nullement d’une autre unité d’élite des FACI » Ministère de la défense / ©  DR

Le ministère de la défense a indiqué qu’« il ne s’agit nullement d’une autre unité d’élite des FACI » avant de préciser que l’unité dont fait allusion La Lettre du Continent est l’Unité de Lutte contre la Grande Criminalité (ULGC). Selon la note du Colonel OTCHELIO Gnahé Etienne, Chef du Bureau d’Information et de Presse des Armées, cette unité a été créé le 15 octobre 2017 et « est basée à l’ex hôtel Sebroko sur l’ancienne emprise du quartier général de l’ONUCI à Attécoubé ».

Le responsable de la communication du ministère a expliqué que « les membres de cette unité sont choisis dans tous les corps des Forces Armées de Côte d’Ivoire FACI et sont remplacés de façon périodique ». La note du ministère indique que cette unité est vraiment dirigée par le Lieutenant-colonel Inza FOFANA en raison de sa fonction de chef des opérations du  le Centre de coordination des Opérations décisionnelles (CCDO).

Le Colonel OTCHELIO Gnahé Etienne, a par ailleurs invité l’ensemble des rédactions à la prudence dans le traitement de l’information à caractère militaire.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *