Search
mercredi 12 décembre 2018
  • :
  • :

CIV / Depuis Paris : Adjoumani accuse Bédié de trahison

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

En tourné à Paris (capitale française) pour le lancement de son mouvement politique, dénommé «Sur les traces d’Houphouët-Boigny», Kobenan Kouassi Adjoumani, a accusé Henri Konan Bédié, président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), de l’avoir trahi et humilié.

Présent à Paris dans le cadre de l’implantation du mouvement « Sur les traces d’Houphouët-Boigny », le ministre des ressources animales et halieutiques, n’a pas mâché ses mots envers celui qu’il appel affectueusement « mon papa ». Selon lui, il n’oserait jamais s’attaquer au président Bédié quelque soit ses dérapages. « Jamais, il ne m’arrivera à l’esprit, quel que soit ma folie, d’attaquer le président Bédié en des termes impies », a-t-il indiqué.

Kobenan Kouassi Adjoumani, membre influent du RHDP / ©  DR

Mais lors de la conférence de presse qu’il a organisée en France, Adjoumani Kouassi, a indiqué que Bédié l’a trahi, sur la question du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) et humilié publiquement lors du congrès qui s’est tenu à Daoukro. « C’est le président Bédié qui m’a trahi. Le président Bédié, publiquement, m’a humilié à Daoukro en donnant raison au micro (Guikahué, Ndlr) et il m’a débranché du haut-parleur. Mais quand il m’a débranché, il y a un plus grand haut-parleur qui est le RHDP. On m’a branché là-bas », a-t-il déclaré.

Poursuivant, ce proche collaborateur d’Alassane Ouattara, a indiqué que le PDCI-RDA n’est plus dirigé par Bédié mais plutôt par ses hommes de main. « Aujourd’hui, ce n’est plus le président Henri Konan Bédié qui dirige le PDCI-RDA. Le parti est pris en otage par M. Guikahué et M. Billon ainsi que tous leurs amis», a-t-il martelé.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *