fbpx

CIV : La cour suprême a ordonné la suspension provisoire de la condamnation de Nayanka Bell

Samedi 06

Condamnée à 3 ans de prison pour avoir détruit volontairement des plantations de cacao et d’hévéa dans la zone Agboville, l’artiste Nayanka Bell a obtenu une autre décision en sa faveur. La Cour suprême a en effet décidé de la suspension provisoire de la condamnation de l’artiste.

La suspension provisoire ordonnée par la juridiction suprême de la Justice Ivoirienne est intervenue à la suite d’une requête présentée par le Conseil de Nayanka BellCette suspension provisoire vient redonner de l’espoir à la diva et à bon nombre d’ivoiriens qui n’ont cessé de soutenir l’artiste.

« C’est un soulagement, et non une satisfaction, parce que ce n’est nullement pour l’heure une victoire. Car le combat continue » affirme Maitre Martin Koudou Dogo (Avocat de Nayanka Bell)  au micro de Vibe Radio.

Côte d'Ivoire : L'artiste Nayanka Bell condamnée à 3 ans de prison ferme !_Regionale.info

              L’artiste Nayanka Bell avait été condamnée à 3 ans de prison ferme / © DR 

En effet, le mercredi 16 mai 2018, la justice ivoirienne a condamnée Nayanka Bell, à 3 ans de prison ferme dans l’affaire du litige foncier qui l’oppose depuis plusieurs années à des villageois d’Ano, une localité située à Agboville.

Lire aussi : Affaire Nayanka Bell : « Ceux qui l’accusent n’ont pas d’éléments flagrants de sa culpabilité » (Avocat)

Advertise – Regionale.info



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *