fbpx

CIV : Le primaire reprend, le secondaire boycotte

La reprise des cours n’a  pas été effective dans toute la chaîne du système éducatif ce lundi. Malgré les négociations en cours entre le gouvernement et les syndicalistes, c’est seulement  le primaire qui a décidé de reprendre les cours dans la ville d’Adzopé.

                                                     Une vue des salles fermées au Lycée Moderne 1

Dans la plupart des écoles primaires visitées, tant au niveau du public qu’au niveau du privé, il y a eu une grande satisfaction des parents. Une joie liée au fait que les instituteurs étaient à la tâche. « Enfin, nos enfants peuvent apprendre. Certainement des solutions sont en train d’être trouvées. C’est bien. Il faut que nos enfants reprennent la route de l’école », s’est réjouie dame Chia Adrienne  devant une école de la place.

Cette femme qui a longtemps prié pour la reprise des cours, venait d’accompagner son gamin à l’école. Au Groupe Scolaire Mamadou Koné, EPP Château, Groupe Scolaire Plateau, au primaire méthodiste, les élèves étaient en classe avec leurs maîtres.

Si l’on peut se réjouir pour la reprise des cours au niveau du primaire, ce n’est pas le cas au niveau du secondaire. Les salles de classes restent totalement fermées aux élèves.

Les nombreux élèves qui se sont dirigés vers leurs établissements ce matin sont vite retournés chez eux. La raison, c’est qu’aucun enseignant ne pouvait dispenser les cours.

Dans le public comme au privé, la réalité est la même. Au Lycée moderne 1 et 2 en passant par le collège Tago et les Tchoya, le spectacle est alarmant : Salles de classes fermées ou les enseignants s’adonnent à des causeries dans la cour.

Vivement que les cours reprennent à temps. Une prière qui est faite par la plupart des parents que nous avons rencontrés.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *