fbpx

CIV / Mobile money : Les 7,2 % de taxes toujours en vigueur

Le 25 janvier dernier, les opérateurs de télécommunications ont ajouté une taxe sur toutes les transactions d’argent opérées via le téléphone portable. Malgré l’appel à « l’arrêt immédiat de cette mesure » lancé par les autorités, les opérateurs campent sur leur position.

7,2 %, c’est la taxe que les trois opérateurs de téléphonie mobile implantés dans le pays ont décidé de faire payer aux usagers de mobile money. L’on constate que ces taxes sont toujours en vigueur alors que le gouvernement a appelé à leur suppression, dès le 26 janvier.  

Les taxes sur les transferts d’argent toujours en vigueur  / ©  DR 

Dans un communiqué rendu public le 26 janvier dernier, l’Autorité de Régulation des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI), dirigée par Bilé Diéméléou Amon Gabriel, avait ordonné « l’arrêt immédiat » de cette mesure, imposée par les sociétés de télécommunications Orange, Moov et Mtn. « L’arrêt immédiat de l’application d’une hausse de 7,2% sur les services de transfert d’argent via mobile », avait indiqué le communiqué.

En début du mois de février, la Direction générale des Impôts a indiqué qu’aucune nouvelle taxe n’avait été instituée sur les transactions d’argent, précisant que « les taxes qui existaient déjà dans le dispositif fiscal, sont exclusivement à la charge des entreprises de transfert d’argent par téléphone mobile et non de l’usager ».

Joints par téléphone, des responsables d’associations des consommateurs du pays ont blâmé sur cette mesure et promis de peser de tout leur poids afin d’obtenir la suppression de ces nouvelles taxes.

De plus, après un conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré avait mis en garde les opérateurs qui appliquent les taxes non-autorisées sur les transactions mobile mobile money. Dans son communiqué, Sidi Touré avait assuré que les opérateurs de télécommunications qui n’appliqueront pas les instructions du gouvernement « seraient sanctionnés à la mesure de l’infraction ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *