Search
samedi 25 novembre 2017
  • :
  • :
Tecno Phantom 8

Classement des pays où il fait bon vivre en 2017 (World Happiness Report)

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Lancé en 2012 par les Nations Unis à travers le Réseau des solutions pour le développement durable (SDSN), l’étude World Happiness Report établit chaque année, un classement des pays où il fait bon vivre. Pour l’édition 2017 (2014-2016), c’est l’Algérie qui se positionne à la première place sur le continent africain.

Le classement 2017 des pays où il fait bon vivre est un baromètre qui établit l’état des lieux des pays les plus « heureux ». Sur le plan mondial, sur les 155 pays qui figurent dans ce classement, le pays le plus heureux d’Afrique, à savoir l’Algérie, ne parvient à se hisser qu’à la 53e place. L’Afrique est donc perçue globalement, comme un continent ou il ne fait pas vraiment bon vivre, et où les disparités sont marquantes. Le rapport relève de nombreuses raisons à ces disparités, entre autres, une histoire marquée par une longue période d’esclavage qui a conduit à de nombreux brassages culturels, accentuant la diversité des styles de vie. Les instabilités politiques, la corruption, le manque de liberté d’expression, plongent de nombreux pays africains au bas du classement.

L’étude World Happiness Report vient aussi casser les clichés fondés sur ce qu’il est donné de voir à travers les médias (crise militaire, violences). Ainsi la Libye par exemple, occupe la 3e place (68e place mondiale), et la Somalie, la 4e place (93e place mondial), devant le Nigeria et l’Afrique du Sud, respectivement 6e et 7e africain, et 93e et 101e mondial. Seuls 6 pays, à savoir l’Algérie, l’Ile Maurice, la Libye, le Maroc, la Somalie et le Nigeria, atteignent la moyenne de 5/10, à titre d’indice de classification des pays où il fait bon vivre. Le bas de tableau africain est occupé par la Tanzanie (42e africain et 153e mondial), le Burundi (43e – 154e) et la Centrafrique (44e -155e). C’est d’ailleurs ces trois pays qui ferment le tableau mondial.

L’Europe tient le top 3 du tableau avec la Norvège, le Danemark et l’Irlande. Les États-Unis arrivent à le 14e place, l’Allemagne à la 16e, la France à la 31e, la Russie à la 49e et le Japon à la 51e place.

Il faut noter que le classement World Happiness Report s’appuie sur six critères : le produit intérieur brut par habitant, l’espérance de vie en bonne santé, la perception de la liberté, de la générosité, de l’aide sociale et la perception de la corruption dans le gouvernement ou les affaires.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.