Search
mercredi 12 décembre 2018
  • :
  • :

Cocody/ Election municipale : Koné Colette compte s’investir pleinement dans le social et la culture

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

La campagne électorale des élections couplées bat son plein actuellement à Cocody, où les candidats se livrent à une guerre des projets de société. Koné Colette, seule candidate parmi dix hommes, a décidé d’axer une partie de son programme d’activités sur le sociale et la culture.

Dans l’optique d’améliorer les conditions de vie des populations de la commune de Cocody, Koné Colette, directrice générale de l’agence Ivoirienne de Régulation de la mutualité (AIRMS), promet miser pleinement dans la valorisation des cultures de sa commune. Tel que mentionné dans son programme d’activités, en cas de victoire, elle prévoit construire une médiathèque municipale qui servira de lieu d’échanges culturels, réhabiliter les espaces ludiques et gastronomiques de la commune.

                                   Koné Colette candidate indépendante à Cocody/ ©  DR

Ensuite, elle ambitionne matérialiser l’entrée principale de chaque village de la commune par un portail identitaire avec des emblèmes spécifiques. « On va s’appuyer sur vos valeurs culturelles pour développer Cocody », avait déclaré Koné Colette lors de son meeting d’ouverture de campagne, le 29 octobre passé, au stade Boga Doudou de la Riviera Golf.

Estimant que l’on ne peut prétendre développer sa commune ou sa localité sans mettre l’homme au centre de sa politique, Koné Colette, promet privilégier le volet social. Pour ce faire, elle promet la création d’une maison des familles, des groupements associatifs et des Organisations Non Gouvernementale (ONG), pour plus se rapprocher des populations. De plus, elle prévoit mettre en place un fond dédié aux personnes d’âge d’or en vue de les accompagner et mettre sur pied une structure de suivi des femmes victimes d’harcèlements sexuels.

Outre ces projets, Koné Colette ambitionne installer plusieurs points d’accès au wifi dans toute la commune et créer une maison de sage pour un partage d’expériences et de cultures.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *