Search
jeudi 23 novembre 2017
  • :
  • :
Tecno Phantom 8

Conseil Régional du Hambol : Le PDCI veut saisir la Cour suprême pour « réhabiliter » Jean Louis Billon

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Destitué pour « graves dissensions », Jean Louis Billon affiche la ferme volonté de retrouver son poste à la tête du Conseil Régional du Hambol. A cet effet, l’ex-ministre du commerce, sous la bienveillance du PDCI-RDA et de son Président Henri Konan Bédié, compte mener des actions, afin de faire revenir le ministère de l’Intérieur sur la suspension qu’elle a prononcée.

Suite à la phase des déclarations qui a suivi le limogeage du ministre Jean Louis Billon de ses fonctions de Président du Conseil Régional du Hambol, le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) a décidé de passer à l’action.

Henri Konan Bédié et le PDCI volent au secours de Billon_Regionale.info

                                         Henri Konan Bédié et le PDCI volent au secours de Billon ©DR

En effet, l’ancien président du Conseil Régional du Hambol peut compter sur le soutien d’Henri Konan Bédié,  président du PDCI-RDA, qui s’est saisi du dossier. Ainsi, une délégation comprenant le ministre Gaston Ouassenan Koné (vice-président du PDCI-RDA) et des notables originaires de la région du Hambol est attendue à Daoukro, pour définir la conduite à tenir.

Aussi, le président Henri Konan Bédié et son parti, le PDCI-RDA, ont prévu de saisir la Cour suprême, si au delà du 12 octobre le ministère de l’Intérieur ne retirait pas sa suspension. Ainsi, si l’on s’en tient à ces faits, on peut affirmer que le feuilleton ”Billon”  est loin d’être terminé.

Rappelons que  c’est sur une décision du Conseil des ministres que Jean-Louis Billon a été relevé de ses fonctions de président du Conseil Régional du Hambol. D’autres membres du PDCI-RDA ont également été sous le coup de suspension  à cette même période. C’est le cas de l’Inspecteur d’Etat Niamien N’goran.

Blamoo 2



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.