Search
lundi 10 décembre 2018
  • :
  • :

Corruption à la FIFA : L’Afrique du Sud sur le banc des accusés

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Un peu plus de deux semaines après l’élection de Gianni Invantino à la tête de la FIFA, l’instance du football mondial vient d’indiquer qu’elle accusait l’Afrique du Sud de corruption pour l’obtention de l’organisation de la Coupe du monde 2010.

Selon la FIFA, l'Afrique du Sud a payé des votes pour avoir l'organisation de la coupe du monde de 2010_Regionale.info

         Selon la FIFA, l’Afrique du Sud a acheté des votes pour avoir l’organisation de la coupe du monde de 2010_Regionale.info

L’instance internationale du football a accusé publiquement l’Afrique du Sud d’avoir versé 10 millions de dollars de pots de vins, notamment à l’ancien vice-président de la FIFA, Jack Warner, pour l’obtention du Mondial 2010.

Selon la Fifa, le Trinidadien Jack Warner, ancien président de la Concacaf et ex-vice-président de la Fifa, et Chuck Blazer ancien secrétaire général de la Concacaf ont été les bénéficiaires d’une opération d’achats de vote pour l’attribution du Mondial 2010.

À ce titre, la Fifa réclame « plusieurs dizaines de millions de dollars » auprès des trente-neuf anciens dirigeants du football mondial, actuellement poursuivis par la justice américaine pour corruption.

Parmi eux figure également, Jeffrey Webb, originaire des îles Caïmans, ancien président de la Concacaf et lui aussi ancien vice-président de la Fifa, accusé d’être l’un des cerveaux présumés de ce vaste réseau de corruption au sein de la Fifa. Il a été extradé aux États-Unis, après son arrestation à Zurich.

«Nous ne savons pas encore combien précisément nous pouvons réclamer. Cela dépendra de la somme finale que les autorités américaines récupèreront auprès des accusés. Mais il s’agit d’un montant très substantiel. Cet argent appartient à la FIFA et nous avons bon espoir que cette demande en restitution aboutira. Il est maintenant évident que plusieurs membres du comité Exécutif de la FIFA ont abusé de leurs positions et ont vendu leurs votes à plusieurs reprises», a précisé la Fédération internationale sur l’Equipe, laissant entendre que d’autres Coupes du monde avaient pu être achetées.

«Quand la FIFA aura récupéré cet argent, il retournera à son but initial, le développement du football international», a indiqué Gianni Infantino dans un communiqué.

Selon l’acte d’accusation de la justice américaine, les trente-neuf anciens responsables du football mondial mis en cause ont détourné «plus de 190 millions de dollars».
A ce jour, «plus de 100 M USD ont été identifiés, récupérés ou gelés aux Etats-Unis et à l’étranger», précise l’acte d’accusation.

Pour obtenir ce Mondial, l’Afrique du Sud a «offert un pot-de-vin de 10 M USD en échange des voix de Warner, Blazer et d’un troisième membre du comité exécutif», assure la FIFA.



Journaliste-Blogueuse sportive


6 thoughts on “Corruption à la FIFA : L’Afrique du Sud sur le banc des accusés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *