Search
vendredi 22 septembre 2017
  • :
  • :
Banner Tecno – 30 jours
Archibat 2017

CÔTE D’IVOIRE : La filière banane et sucrière bénéficie d’un appui de 6,9 milliards de l’EU

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

La filière banane et sucrière de Côte d’Ivoire bénéficiera d’un appui financier de 6,9 milliards FCFA de l’Union européenne.

L’annonce a été faite ce lundi 13 juin 2016, lors d’un communiqué de presse. L’objectif de cet appui est d’améliorer la qualité de la production et des conditions de vie des travailleurs dans ses deux secteurs d’activité.

La filière banane et sucrière de Côte d’Ivoire bénéficiera d’un appui financier de 6,9 milliards FCFA de l’Union européenne, Crédit Photo D/R

La filière banane et sucrière de Côte d’Ivoire bénéficiera d’un appui financier de 6,9 milliards FCFA de l’Union européenne, Crédit Photo D/R

Au total, ce sont cinq contrats d’un montant de 3,6 milliards FCFA qui ont été signés, pour une période de trois ans. L’Union européenne à travers la signature de ce contrat vise à améliorer les conditions environnementales des productions et la qualité de vie des travailleurs dans un premier temps puis développer le marché local et sous régional de la filière banane dans un second temps.

Pour rappel, la filière banane demeure une filière privilégiée pour l’industrie ivoirienne.Ce financement donc permettra d’améliorer des normes minimales, des systèmes de contrôles et des infrastructures de mûrissage de la banane. Ce n’est pas la première fois que l’Union européenne s’engage dans l’agriculture en Côte d’Ivoire. Son soutien à la filière banane date de plusieurs années. À titre d’exemple, en 2013, elle avait entrepris une vaste campagne d’appui de la filière, avec un financement de 29 milliards FCFA .

L’Union européenne soutient et assiste la filière sucrière

En marge du financement de la filière banane, la filière sucrière a bénéficié également d’un appui financier. L’UE a mis en œuvre le projet intitulé Projet d’appui à l’amélioration de la gestion environnementale et de la production de canne villageoise sur les complexes sucriers. Ainsi, cette filière a reçu près de 5 millions d’euros, soit 3,3 milliards FCFA pour contribuer à une meilleure gestion de la filière.

Grâce à ces financements, ce sont plusieurs localités de la Côte d’Ivoire qui se doteront d’infrastructures pour l’amélioration de leur condition de vie. Enfin, l’UE a matérialisé ces financements par la mise en place de systèmes de gestion environnementale, dans les zones d’habitation et industrielles.




2 thoughts on “CÔTE D’IVOIRE : La filière banane et sucrière bénéficie d’un appui de 6,9 milliards de l’EU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.