Search
mardi 25 juillet 2017
  • :
  • :
Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Côte d’Ivoire : Le gouvernement accuse deux institutions internationales pour des actes d’escroqueries

Deux institutions internationales ont été impliquées dans des affaires d’escroquerie et de blanchiment d’argent, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères ivoiriennes.

Il s’agit de l’organisation Mondiale pour l’Economie et la Technologie (OMET) et la Société Mundial Telecom Service (SMTC) qui sont accusées par le gouvernement de Côte d’Ivoire d’escroqueries. Selon le communiqué du ministère des Affaires étrangères, le gouvernement ivoirien a mis en doute les activités de ces deux organisations internationales. Elles se seraient discréditées en contrevenant aux lois ivoiriennes.

      Côte d’Ivoire : Le gouvernement accuse deux institutions internationales pour des actes d’escroqueries. © : DR

En effet, un accord avait été signé entre le République de Côte d’Ivoire et ces deux organisations pour faciliter leurs activités ainsi que ceux de leurs agents non ivoiriens par l’octroi de privilèges et immunités. L’OMET devait en retour s’abstenir de poser des actes contrevenant aux lois et règlements de la Côte d’Ivoire.

Les principes d’accords n’ont pas été respectés par les deux institutions. Pendant six ans, l’OMET s’est livrée à des actes d’escroqueries, des impayés des loyers, des émissions de chèques sans provision, des impayés de factures et des abus de confiance.

La deuxième organisation impliquée dans cette affaire, la société Mundial Telecom Service, a entrepris des actes qui ont entravé le protocole d’accord signé avec le gouvernement ivoirien, depuis 5 ans. Elle est mise en cause pour des actes de corruption, de blanchiment d’argent au sein de plusieurs pays. Le communiqué du ministère souligne que tous ces actes posés par ces deux organisations sont de nature à discréditer toutes les dispositions prises pour les accords de siège en Côte d’Ivoire. Toutefois, le communiqué n’a pas évoqué le départ de ces institutions.

Pour rappel, l’OMET a été crée par des chercheurs à Abidjan le 15 décembre 2006. C’est une Organisation de recherche à caractère institutionnel. Elle bénéficie depuis le 10 novembre 2010 d’un Accord de siège avec la République de Côte d’Ivoire, d’où son statut diplomatique et d’Organisation internationale affiliée à l’ONU. Quant à la société Mundial Telecom, c’est une entreprise à responsabilité limitée, dont le siège social est à Abidjan.

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.