fbpx
Search
mercredi 20 mars 2019
  • :
  • :

CIV / Crise PDCI-RHDP : « Je regrette d’avoir soutenu Ouattara pour son accession au pouvoir » Henri Konan Bédié

Henri Konan Bédié, président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), a déclaré qu’il « regrette avoir soutenu Alassane Ouattara pour son accession à la magistrature suprême de la Côte d’Ivoire ». Ces propos ont été tenus lors d’une interview accordée à la chaîne France 24, hier jeudi 13 octobre 2018, à Daoukro (centre ivoirien).

Le président du PDCI-RDA, deuxième plus ancien parti africain, après le Congrès National Africain (ANC), a eu une interview avec France 24, à Daoukro, son village natal. Il a indiqué que « le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) n’existe plus », estimant qu’il y’a eu de graves manquements au bon déroulement de cette alliance dans laquelle le PDCI-RDA n’est plus.

                                           Henri konan Bédié, président du PDCI-RDA  / ©   DR

Poursuivant, l’ancien président ivoirien a indiqué qu’il regrette avoir consentit maintes sacrifices avec le PDCI-RDA afin de permettre à Alassane Ouattara d’accéder à la magistrature suprême du pays. «  Après ou maintenant  je le regrette », a lâché Henri Konan  Bédié.

Le sphinx de Daoukro a aussi indiqué lors de cette interview, qu’une alliance plus vaste est en train d’être mise sur pied afin de rassembler tous les fils et filles du pays pour les batailles futures. « Nous pensons prendre la tête d’une plateforme plus vaste, comprenant tous les partis politiques qui partagent les valeurs de la non-violence, les valeurs du partage et les valeurs de l’Etat de droit », a-t-il déclaré.

A la question de savoir s’il sera candidat à l’élection présidentielle de 2020, Henri Konan Bédié, a indiqué que la convention du PDCI-RDA qui sera organisée en 2019, permettra au PDCI-RDA de désigner un candidat qui sera le porte flambeau du parti.

Se prononçant sur la détention de Laurent Gbagbo, le leader du PDCI-RDA a souhaité sa libération et son retour en Côte d’Ivoire, après 7 ans de détention à la Haye au Pays-Bas.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *