Search
dimanche 25 juin 2017
  • :
  • :

Côte d’Ivoire : La somme de 1141,25 milliards de FCFA mobilisée au 3e eurobond

Le premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, vient de réussir son gros pari pour la mobilisation d’importantes ressources financières sur le marché international des capitaux. Un « roadshow » de 10 jours qui a conduit sa délégation à Boston, Paris, Londres, Francfort et New York. La somme de 1141,25 milliards de FCFA a été levée pour financer le programme national de développement (PND 2016-2020).

Le 3e eurobond, émis par l’État de Côte d’Ivoire, vient d’être un grand succès pour le chef de la primature ivoirienne, qui, à la tête d’une forte délégation, a présenté les très bonnes perspectives de l’économie ivoirienne, soit 8,8 % de taux de croissance enregistré en 2016.

                                     Côte d’Ivoire : La somme de 1141,25 milliards de FCFA mobilisés au 3e eurobond. © : DR

L’émission de ce 3e eurobond avait été jugée risquée par certains experts dans la mesure où, les récentes crises de mutineries à répétition sont des facteurs qui n’encouragent pas les investisseurs à venir dans le pays. L’une des craintes était aussi la baisse drastique du prix du cacao et son impact sur les recettes publiques du pays.

Toutefois, le pays dispose de solides arguments pour convaincre les partenaires au développement et les bailleurs de fonds. En effet, la Côte d’Ivoire connait une forte croissance économique positive. En 2016, elle s’était établie à 8,8 % et 8,5 %, en moyenne, entre 2012 et 2015. La diversité économique basée sur des secteurs comme la mine, l’énergie et le pétrole sont des atouts énormes à consolider.

Lire aussi : Eurobond : Une tournée de 10 jours pour le premier ministre pour convaincre les investisseurs

Ainsi, tous ces facteurs ont permis au premier ministre Amadou Gon Coulibaly de mobiliser la somme de 1,250 milliards de dollars US au taux de 6,25 %, soit 731,25 milliards de FCFA (1 dollar pour 585 FCFA actuellement) et 625 millions d’euros, soit 410 milliards de FCFA (1 euro pour 655,999 FCFA. En somme, ce sont 1160 milliards de FCFA qui ont été mobilisés pour le financement du PND 2016-2020.

La bonne nouvelle pour les souscripteurs, c’est le taux auquel le pays a emprunté cette somme. Il est très bas, soit 6,25 % pour les souscripteurs qui ont choisi le dollar et 5,12 % pour ceux qui ont préféré l’euro comme devise.

Rappelons que ce montant mobilisé était déjà inscrit en prévision au chapitre des ressources budgétaires de l’État destinées à financer des projets structurants contenus dans le PND 2016-2020. Cette mobilisation tombe à point nommé dans la mesure où, l’État ivoirien souffre d’un déficit de plus de 300 milliards de FCFA provoqués, entre autres, par la baisse drastique des recettes d’exportation provenant du cacao, principale ressource fiscale du pays.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.