fbpx
Search
samedi 19 janvier 2019
  • :
  • :

Côte d’Ivoire : Les agents du ministère de l’intérieur annoncent « une grève illimitée »

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le secrétaire général du Syndicat National des Agents du Ministère de l’Intérieur de Côte d’Ivoire, Yves Désiré Sery, a annoncé hier mardi 8 janvier 2019, une grève illimitée afin de réclamer de meilleures conditions de vie et le versement des primes impayées.

Yves Désiré Sery, a indiqué hier devant la presse que cette grève entamée par l’ensemble des agents du ministère de l’intérieur ne prendra pas fin tant que leurs différentes revendications n’obtiennent pas satisfaction. « Nous sommes dans une grève illimitée jusqu’à la satisfaction de nos points de revendications », a précisé Yves Sery.

                                                 Le SYNAMCI annonce une grève illimitée  /©   DR

Le 5 novembre 2018, le principal syndicat des agents du ministère avait entamé une grève pour réclamer les primes impayées et de meilleures conditions de vie. Mais le mouvement des grévistes n’a pas eu de suite favorable.

Le premier responsable du SYNAMCI a révélé dans son communiqué que plusieurs agents du ministère n’ont pas perçu leurs salaires le mois de décembre dernier : « plus de 15.000 fonctionnaires et agents de l’Etat du ministère sont restés sans salaire et trois personnes détenus à la prison civile de Gagnoa (Centre-Ouest ivoirien) », a-t-il affirmé.

Poursuivant, Yves Désiré Sery a affirmé que : « dès l’entame de cette grève, le ministre nous a reçu à son cabinet, mais nous n’avons pas eu de proposition concrète car il a dit que nos dossiers sont en cours de traitement ».

Le conférencier a expliqué que cette grève se déroulera seulement à l’intérieur du pays car selon lui, cela retardera la délivrance des pièces administratives telles que les extraits de naissances et aura une répercussion sur les concours annoncés par le gouvernement : « la grève a plus d’impact à l’intérieur du pays, car les extraits de naissances ne sont pas établis en temps réel, des concours sont recalés, des dossiers d’associations sont en attentes », a-t-il déclaré.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *