Search
jeudi 23 novembre 2017
  • :
  • :
Tecno Phantom 8

CÔTE D’IVOIRE : Les douaniers menacent d’abandonner frontières et corridors pour réclamer des indemnités

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Les douaniers Ivoiriens menacent de rentrer en grève dans les prochains jours, en raison d’indemnités diverses non payées depuis 4 ans. L’information émane du Syndicat pour la défense des droits des douaniers de Côte d’Ivoire (SDDDCI), qui s’exprimait lors d’un point de presse, le 15 juillet dernier, dans la ville de Bouaké.

Le Syndicat pour la défense des droits des douaniers de Côte d’Ivoire (SDDDCI), par la voix de ses secrétaires généraux, Adjudant-Chef, Dellison Michel et Coulibaly Lamine, a fixé un ultimatum qui court jusqu’au 26 juillet 2017. Après cette date, ils menacent d’abandonner leurs postes aux corridors et aux frontières pour une durée indéterminée, afin que leurs revendications soient entendues. En effet, les douaniers réclament le paiement d’environ 4 années d’indemnités qui s’élèvent à 2.160.000 FCFA pour les agents d’encadrement; 2.520.000 FCFA pour les contrôleurs ; 2.880.000 FCFA pour inspecteurs et à 3.600.000 FCFA pour administrateurs.

                                         Image utilisée à titre d’illustration / © DR 

Les responsables syndicales expliquent qu’ils ne sont pas à leur première tentative et que toutes les autres ont buté contre le mur de l’indifférence de la part des autorités.

« C’est le 6ème préavis de grève que nous déposons sans suite au Cabinet du Premier ministre. Que l’on arrête de nous clochardiser », s’est indigné l’adjudant-chef Dellison Michel.

Lors de ce point de presse auquel plusieurs autres syndicats de douaniers ont pris part, d’autres griefs ont été soulevés. Il s’agit entre autres du non-paiement des primes de 1923 douaniers pour la période du 1er trimestre 2015, la question de la bonification indiciaire des 250 douaniers issus de l’Accord Politique de Ouagadougou (APO), le non-paiement du bonus sur la plus-value de 2015, la suspension du passage obligatoire à l’hôpital des Douanes.

Blamoo 2



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.