fbpx
Search
mercredi 20 mars 2019
  • :
  • :

Côte d’Ivoire : Soro Guillaume se dit prêt à partager « une vision commune » avec Henri Konan Bédié

Soro Kigbafori Guillaume, président de l’assemblée nationale ivoirienne, a rencontré Henri Konan Bédié, à Daoukro, ce lundi 17 décembre 2018. L’homme fort de la rébellion armée de 2002, a souhaité partager la vision d’Henri Konan Bédié, président du Parti Démocratique de Côte d’ Ivoire (PDCI-RDA) qui est la création d’une plateforme regroupant plusieurs partis, pour une Côte d’Ivoire réconciliée.

C’est dans une ambiance conviviale que le vice-président du Rassemblement des Républicains (RDR), et président d’honneur du Rassemblement pour la côte d’Ivoire (RACI), a été accueilli ce jour par Henri Konan Bédié, à Daoukro (centre ivoirien).

Lors de cette rencontre, annoncée depuis plus d’une semaine, l’ex-chef rebelle a témoigné sa gratitude au président du PDCI-RDA, pour son soutien indéfectible et à partager sa vision qui consiste à mettre sur pied une plateforme qui regroupera plusieurs partis politiques, en vue de retrouver une Côte d’Ivoire réconciliée. « Je souhaite bénéficier des conseils du président Bédié pour partager avec lui une vision commune de la Côte d’Ivoire », a-t-il déclaré.

                                               Guillaume Soro et Henri Konan Bédié à Daoukro  / ©    DR

Henri Konan Bédié, a félicité son « fils » pour cette démarche jugée intelligente et lui a exprimé toute sa satisfaction en tenant à son endroit, des propos élogieux.

Après cette rencontre de haut niveau, N’dri Narcisse, directeur de cabinet d’Henri Konan Bédié, a précisé dans un communiqué que « les deux hommes ont longuement échangé sur la situation politique nationale et internationale et réaffirmé la nécessité de privilégier le dialogue, la négociation et la concertation dans la résolution des difficultés liées à la marche de la Côte d’Ivoire ».

Les deux hommes ont promis de se « voir plus régulièrement afin de conduire à bon port l’ensemble des initiatives pour le triomphe de la paix, la prospérité et de la liberté en Côte d’ivoire ».

Rappelons que lors de l’interview accordée au quotidien France 24, Henri Konan Bédié, désormais chef de fil de l’opposition ivoirienne, avait affirmé que « la main est tendue à tous les partis politiques qui partagent les valeurs de la non-violence, les valeurs du partage et les valeurs de l’Etat de droit », afin de créer une plateforme plus vaste pour la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *