Search
jeudi 23 novembre 2017
  • :
  • :
Tecno Phantom 8

CULTURE : Magic System a célébré la victoire d’Emmanuel Macron pour dire « non à l’extrémisme »

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le 7 mai dernier, le groupe Magic System prestait au Louvre, lors des festivités organisées par les partisans du Président Français Emmanuel Macron, le soir du scrutin présidentiel. Selon le leader de ce groupe, ce choix a été motivé par la volonté de lutter contre l’extrémisme.

A’salfo, a affirmé avoir célébré cette victoire, parce que lui et les autres membres du groupe le souhaitaient et le voulaient. Pour eux, il s’agit d’un engagement contre l’extrémisme : « C’était aussi un engagement du groupe pour dire non à l’extrémisme […] et bravo à la France. Car c’est la somme de toutes les minorités qui fait la France de toutes les couleurs dont nous sommes fiers », a-t-il expliqué à l’AFP.

                                      Pour Magic System, il s’agit d’un engagement contre l’extrémisme / © DR 

D’ailleurs, soutient le lead vocal des magiciens, l’appel du Président Français n’est pas anodin. C’est un moyen par lequel il est passé pour exprimer aux Africains qu’il avait les regards portés sur eux :

« Le fait que le président Macron invite Magic System est un clin d’œil à l’Afrique (…) et à un groupe qui représente un pont culturel entre la France et le continent noir ».

A’salfo, de son vrai nom Salif Traoré, n’a pas manqué d’affirmer que c’est une première de voir un groupe Africain prester lors d’une soirée de victoire d’un président Français, de quoi en ressentir une grande fierté : « C’est la première fois qu’on chantait pour un homme politique, on était fier d’être au début de cette alternance en France » s’est-il réjoui.

Le groupe Ivoirien Magic System, est l’auteur de plusieurs tubes écoutés partout dans le monde, dont le célèbre titre « Premier Gaou », qui a révélé sa créativité à l’international.

Blamoo 2



One thought on “CULTURE : Magic System a célébré la victoire d’Emmanuel Macron pour dire « non à l’extrémisme »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.