Search
lundi 23 octobre 2017
  • :
  • :

Découverte de cache d’armes : J’ai « recommandé à mon collaborateur de se mettre à la disposition des enquêteurs » ( Soro Guillaume)

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

La mutinerie qui a secoué la Côte d’Ivoire durant quatre jours a trouvé son point de chute. Cependant, la découverte d’une cache d’armes dans un domicile privé de la ville de Bouaké mobilise désormais toutes les attentions dans le pays. Le Président de l’Assemblée Nationale Ivoirienne, Soro Guillaume, s’est exprimé sur ce sujet.


Au lendemain de l’accord passé entre le gouvernement et les soldats mutins, le Ministre en charge de la défense, Richard Alain Donwahi, s’est exprimé devant la presse. Ainsi, il a laissé entendre qu’une cache d’armes avait été découverte dans une résidence, dans la ville de Bouaké. « Les responsabilités seront situées », a poursuivi le ministre en précisant qu’une « enquête est en cours » afin de situer l’« origine » des armes et leur « propriétaire ».

Soro Guillaume recommande « de la prudence sur de telles questions » / © DR 

Dans le même élan, le porte-parole du gouvernement, par ailleurs Ministre de la communication, de l’Économie Numérique et de la poste, Bruno Nabagné Koné, n’a pas manqué de préciser au sortie du conseil des ministres du jeudi 18 mai 2017, que les enquêtes se feront et que pour l’heure, aucune conclusion ne peut être tirée :

« Nous n’avons pas à ce stade des informations au-delà de ce que vous savez déjà. Il a bien indiqué que des enquêtes se fassent et en fonction des conclusions des enquêtes, nous en reparlerons éventuellement ».

Lire aussi : CÔTE D’IVOIRE : Un accord trouvé entre les mutins et le gouvernement (Ministère)

Même son de cloche du côté de Général de division Sékou Touré, en visite à Bouaké dans la journée du jeudi dernier. Invitant la population au calme et à la sérénité, il a ajouté que toutes les armes ont été enlevées en attendant les conclusions des enquêtes : « Nous avons fait le constat de la villa de la cache d’armes, toutes les armes ont été enlevées et les enquêtes sont en cours pour voir s’il y a d’autres caches d’armes ».

Le Président de l’Assemblée nationale Ivoirienne, Soro Kigbafori Guillaume, a plusieurs fois été cité dans la mesure où la cache aurait été trouvée au domicile d’un de ses collaborateurs. D’ailleurs, il précise lui-même qu’il a donné des instructions à ce dernier afin qu’il puisse se « mettre à la disposition des enquêteurs » :

« J’ai vigoureusement recommandé à mon collaborateur de se mettre à la disposition des enquêteurs et je lui ai demandé de dire sur l’honneur et sur sa conscience ce qu’il sait pour contribuer à aider les enquêteurs à conduire ce dossier».

Lire aussi : Mutinerie : Accalmie à Abidjan et à Bouaké après un accord tenu secret

Le PAN recommande aux uns et aux autres de faire preuve de « prudence », précisant que de telles questions « relèvent du secret défense ».




2 thoughts on “Découverte de cache d’armes : J’ai « recommandé à mon collaborateur de se mettre à la disposition des enquêteurs » ( Soro Guillaume)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.