fbpx

Depuis Sikensi, Adjoumani charge Bédié

Kobenan Kouassi Adjoumani, ministre des Ressources Halieutique a parrainé, vendredi dernier la cérémonie d’intronisation du nouveau chef de Sahuyé, Nanan Diby 1er dans la région de l’Agneby-Tiassa. A cette occasion, il a profité pour répondre à Bédié, président du PDCI-RDA

Le porte-parole du Rhdp et  par ailleurs le président du mouvement ‘’ Sur les traces d’Houphouët Bobigny’’ a regretté l’appel du président Henri Konan Bédié aux chefs traditionnels de Yamoussoukro à huer les cadres et émissaires du Rhdp qui viendront les voir.

                                          Adjouma répond à Bédié DEPUIS Sikensi/©DR

Sans détour, il répond au Sphinx de Daoukro « Ailleurs, on voit des chefs dire : si Adjoumani vient chez vous il faut le huer. Si les enfants d’ici (Sikensi) se rendent à Bondoukou et qu’ils sont hués, ou si d’autres encore se rendent à Korhogo ou dans toute autre localité et qu’ils se font huer, qu’est-ce qui va se passer ? C’est la guerre. Donc, Chefs vous ne devez pas écouter ce message. Accueillez tout le monde» a déclaré le ministre face aux nombreuses personnes venue l’écouter.

Pour lui, Henry Konan Bédié n’a pas fait preuve de sagesse en lançant ce message de division qui tend à provoquer des crises.

Le porte-parole du RHDP unifié a par ailleurs lancé un appel aux habitants de Sahuyé: « Si les gens du Fpi viennent vous voir, recevez-les. Si les cadres du Rhdp viennent vous voir, accueillez-les bien et écoutez leurs messages. Vous devez recevoir tout le monde. Ensuite choisissez celui qui peut vous apporter le développement. Sous cet angle, le bilan du Rhdp est largement positif » a –t-il soutenu.

Et de conclure que: « Le Président Ouattara est un bâtisseur qui a mis la Côte d’Ivoire en chantier à travers des infrastructures d’envergure.  Il a besoin de votre soutien pour continuer ces grandes œuvres pour que la Côte d’Ivoire devienne un État de paix, prospère, stable ».

Il faut rappeler que Nanan Diby a reçu son arrêté des mains du préfet de Sikensi, Aka Sonan Julie.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *