Search
dimanche 16 décembre 2018
  • :
  • :

Deux cas de fièvre Lassa découverts dans le nord du pays

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le Togo serait-il en proie à une épidémie de fièvre hémorragique Lassa ? La semaine dernière, le ministère de la Santé du pays a, dans un communiqué, fait état de deux cas de cette maladie détectés.

fievre Lassa - Regionale.info

           Deux cas de fièvre Lassa découverts au Togo – Regionale.info

Les deux cas se trouvent le district togolais de l’Oti, à 500 km au nord de la capitale, Lomé. Par ailleurs, il aurait 84 personnes qui sont suspectées d’avoir des signes de cette maladie et qui sont surveillées. Néanmoins, le gouvernement du pays, qui invite les populations aux respects strictes des mesures à prendre contre la fièvre, les exhorte à ne pas céder à la panique. « Plus tôt le malade est amené au centre de santé, plus il a la chance de guérir », explique le communiqué qui informe par ailleurs de l’ouverture d’un numéro vert d’appel gratuit (111).

Pour que les habitants puissent se faire une large idée des symptômes liés à la fièvre hémorragique de Lassa, le ministère de santé du Togo n’a pas manqué de décrire la maladie dans son communiqué.

 La fièvre de Lassa est une maladie aiguë, virale, transmise à l’homme par des rats dont les urines ou les excréments ont contaminé des aliments ou des articles ménagers. Le virus peut aussi se transmettre d’homme à homme par contact direct avec le sang, l’urine, les excréments, les vomissures ou autres sécrétions biologiques d’une personne malade .

Quant aux symptômes, ils se caractérisent par « une fièvre, des maux de tête, des maux de gorge, une toux, des nausées, des vomissements, une diarrhée, des douleurs musculaires, des douleurs thoraciques, des saignements ». Cette maladie semble provenir du Bénin Voisin.

Rappelons que le Togo fait déjà face à une épidémie de méningite depuis le 18 janvier 2016, date où les premiers cas sont survenus dans le nord du pays.



Web redacteur ; Journaliste Radio


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *