fbpx
Search
dimanche 21 avril 2019
  • :
  • :

Diplomatie / Amon Tanoh à l’ENA : « La diplomatie de cocktail, c’est terminé. Il faut vendre notre pays »

Samedi 06

Le ministre des Affaires étrangères, Marcel Amon Tanoh, a parrainé hier lundi l’investiture du bureau de l’Amicale des élèves diplomates de l’ENA (Aedi-Ena). A cette occasion, il a échangé avec ses filleuls sur la politique du gouvernement en matière de diplomatie.

                                           Le patron de la diplomatie ivoirienne ©/DR

Face aux futurs diplomates, le ministre a indiqué d’entrée que le gouvernement a opté pour une éco-diplomatie. Selon le patron de la diplomatie ivoirienne, la Côte d’Ivoire a 57 représentations diplomatiques à travers le monde.

Et pour cela, nous déboursons chaque année, la somme de 60 milliards F CFA. L’Etat, ce n’est pas une entreprise qui produit de la valeur on ne peut pas débourser 60 milliards F CFA pour faire du bavardage. « La diplomatie de cocktail, c’est terminé » a-t-il dénoncé. Et de poursuivre en termes : « Il faut vendre notre pays ». Quand on investit 60 milliards Fcfa pour la diplomatie, on ne peut pas se permettre de ne pas avoir de retour sur investissement.

« Il faut être en mesure d’engranger au moins 100 milliards Fcfa », a-t-il déclaré. Et de proposer : « Chaque année, chaque Ambassade doit faire son bilan. On doit évaluer pour voir ce que chaque Ambassade a produit l’année ».

Mais il ne faut pas seulement sanctionner, mais féliciter aussi lorsque le travail est bien fait. Il est donc important d’avoir de bonnes relations avec ses collaborateurs.

Le ministre Amon Tanoh a exhorté les élèves diplomtes au travail, surtout à exceller dans ce qu’ils font. « Un Ambassadeur, on l’appelle Excellence, ce qui signifie qu’il doit être excellent. Donc soyez excellents », a-t-il recommandé.

Le ministre ivoirien des Affaires étrangères qui se réjouit de son bilan à la tête de ce département a fait savoir qu’il a fait nommer 50 jeunes Ambassadeurs dont 19 femmes. 

Advertise – Regionale.info



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *