Search
mardi 21 novembre 2017
  • :
  • :
Tecno Phantom 8

DOUK SAGA : 11 ans déjà que le « Président » du coupé décalé n’est plus  

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS
12 octobre 2006- 12 octobre 2017, 11 ans jour pour jour que le créateur du mouvement coupé décalé nous a quittés. Avec ses amis, ils avaient constitué « la jet 7 ». Un groupe qui a su mettre la joie dans le cœur des ivoiriens a une période où ceux-ci étaient crispés, car le pays traversait des moments difficiles.
 
 
Douk saga on ne le dira jamais assez, a marqué son époque même s’il ne faisait pas l’unanimité. Certains prétendaient que l’argent distribué lors de ses spectacles provenait de sources illégales, tandis que d’autres, appréciaient son mouvement qui a bouleversé le quotidien des jeunes ivoiriens. Des citations de l’artiste telles que « celui qui n’a pas peur n’a pas le courage »,  « seul le travail paie » , « le feu c’est le feu », « parmi les champions, il y a toujours un champion »… sont très vite devenues populaires. 

Douk Saga a été indéniablement une figure emblématique pour la jeunesse ivoirienne / © DR

 
Après son départ, les adeptes du mouvement coupé décalé ont essayé tant bien que mal de le pérenniser. L’on a même eu droit à son sosie, « Douk saga junior », artiste coupé décalé adulé du grand public, qui essaie de se faire un nom dans le domaine, avec l’apparence, les mimiques et la gestuelle de Douk Saga.
 
« Les Awards du coupé décalé», la grande messe de ce mouvement qui récompense ses acteurs les plus en vue, a tenu sa deuxième édition cette année, avec un grand succès.  Faut-il en conclure que l’héritage de Douk Saga est entre de bonnes mains ? Les avis seront certainement divergents.
 
Douk Saga quoi que l’on dise, a été indéniablement une figure emblématique pour la jeunesse ivoirienne et continue de la faire vivre aujourd’hui à travers son mouvement.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.