Search
mardi 24 octobre 2017
  • :
  • :

ECOBANK : le groupe enregistre une baisse de 42% de son résultat net au premier semestre 2016

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

La banque panafricaine ECOBANK Transnational Incorporated (ETI) enregistre une baisse de 42% de son résultat net au premier semestre de cette année. Cette baisse est due en partie à la contre-performance de sa filiale au Nigeria où son bénéfice a chuté de -63 millions $.

Les revenus du groupe Ecobank sur la place boursière de la BRVM ont enregistré au premier semestre 2016 un produit net de 1,02 milliard $. Au Nigeria, au niveau des marchés financiers de Lagos, ETI a également enregistré une contre-performance sur la bourse du Nigeria Stock Exchange. Sa filiale dans ce pays a vu son produit bancaire chuter de -15% passant ainsi à 381 millions $. D’ailleurs, ce recul est de 12,22% si l’on prend en compte la chute du naira vis-à-vis du dollar américain.

La banque panafricaine ECOBANK Transnational Incorporated (ETI) enregistre une baisse de 42% de son résultat net au premier semestre de cette année. @Copyright : DR

La banque panafricaine ECOBANK Transnational Incorporated (ETI) enregistre une baisse de 42% de son résultat net au premier semestre de cette année. @Copyright : DR

Pour rappel, les actifs de ETI au Nigeria ont enregistré une importante dépréciation durant le dernier trimestre de 2015. Elles avaient atteint 532 millions $ contre 267 millions $ en 2014 et 376,7 millions de dollars en 2013. La capitalisation boursière du groupe bancaire avait reculé de 53,6% selon The Banker depuis le début de l’année et se situe aujourd’hui à 948 millions $.

Toutefois, ETI garde le soutien de ses plus gros investisseurs. Son premier actionnaire, Nedbank et le second actionnaire, Qatar National, ont affirmé que l’investissement du groupe tarde encore à générer de la plus-value. La Public Investment Corporation, le fonds de pension des fonctionnaires sud-africains, qui avaient acquis le titre alors qu’il était à 9,5 nairas, s’en sort un peu mieux avec une plus-value actuelle de 2,4 nairas par action.

LIRE AUSSI : Le bénéfice après impôts du groupe Ecobank est passé de 196,412 milliards FCFA en 2014 à 63,844 milliards FCFA en 2015, soit une baisse de 67%

Quant aux activités du 6e groupe bancaire africain dans le reste de l’Afrique de l’Ouest hors mis les marchés financiers de Lagos (NSE) et d’Abidjan (BRVM), son produit net bancaire a bondi de +12% au premier semestre 2016. Il est passé de 201 millions de dollars hors effets de change. Sa hausse est de +17,2% passant ainsi à 211 millions $.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.