fbpx

Election d’Amadou Soumahoro à la tête de l’assemblée nationale : Le PDCI annonce une plainte

Les députés issus du parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), ont dénoncé « la mascarade électorale » qui a conduit Amadou Soumahoro à la présidence de l’assemblée nationale et ont promis saisir le conseil constitutionnel.

Le porte-parole du groupe parlementaire du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire, Akoto Olivier, député de Daoukro a indiqué que très bientôt le conseil constitutionnel sera saisi car pour lui c’est l’organe régulateur du fonctionnement des pouvoirs publics. « Dans l’attente de déterminer, les suites à donner à cette situation en relation avec les groupes parlementaires Vox populi et Rassemblement, le groupe parlementaire PDCI va saisir le conseil constitutionnel, qui selon l’article 126 de la constitution, est l’organe régulateur du fonctionnement des pouvoirs publics », a déclaré Olivier Akoto.

Election d’Amadou Soumahoro à la tête de l’assemblée nationale : Le PDCI porter plainte /© DR

Préalablement annoncé à la tête de l’assemblée nationale, Amadou Soumahoro, président du groupe parlementaire du Rassemblement des Républicains (RDR) et Député de Séguéla a finalement été élu jeudi 7 mars 2019, avec 153 voix contre 3 voix pour son adversaire député-maire d’Aboisso Jérémy N’Gouan, candidat du PDCI-RDA. Sur les 252 députés que compte l’hémicycle, seulement 178 étaient présents et 158 ont pris part au vote. Rappelons que le candidat malheureux a été fortement soutenu par l’ex-président de l’assemblée nationale Soro Kigbafori Guillaume. 

Notons qu’avant l’organisation des élections du président de l’assemblée nationale plusieurs députés de différents partis politiques sont montés au créneau pour dénoncer les modalités électorales.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *