Search
samedi 23 septembre 2017
  • :
  • :
Archibat 2017
Banner Tecno – 30 jours

Elections municipales : L’attaque d’un convoi militaire fait 5 morts au Mali

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le dimanche 20 novembre 2016, le Mali a organisé son premier scrutin depuis les présidentielles de 2013, les élections municipales. Des violences ont été enregistrées, notamment l’attaque d’un convoi au cours de laquelle, cinq soldats de l’armée malienne ont été tués. L’attaque a été attribuée à des présumés jihadistes.


Selon une source militaire citée par l’AFP, le convoi a été attaqué alors qu’il venait du nord en direction de Douentza, vers le centre du pays. Au cours de cette attaque qui a été attribuée à des jihadistes présumés, 5 militaires ont été tués. « Dimanche, après les opérations de vote, un convoi de l’armée qui transportait des urnes en vue du dépouillement a été attaqué par des jihadistes. Cinq militaires maliens ont été tués », précise une source militaire citée par l’AFP.

vote-mali-regionale-info

                            Des violences ont été enregistrées, notamment l’attaque d’un convoi / © RFI 

L’objectif des agresseurs qui, selon les autorités, appartiennent au groupe terroriste dirigé par un certain El-Mansour, était de s’emparer des urnes électorales. Chose qu’ils n’auraient pas réussi à faire.

A Koro, dans le nord du pays, une personne a été tuée et une autre a été enlevée. Par endroits, le vote n’a tout simplement pas pu se tenir. C’est le cas de Kidal, localité aux mains d’insurgés, ainsi que Menaka et Taoudéni.
Dans l’ensemble, l’on note un taux de participation qui laisse se dessiner une faible affluence des populations, amplifiée par des conditions sécuritaires peu rassurantes dans plusieurs localités.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.