Search
dimanche 16 décembre 2018
  • :
  • :

FPI : L’audience d’Aboudramane Sangaré reportée au 11 mars

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

L’audience en référé des cadres du Front Populaire Ivoirien (FPI), prévue pour ce vendredi 04 mars 2016, a été décalée d’une semaine afin de permettre au conseil des prevenus de prendre connaissance du dossier.

Aboudramane Sangaré , Laurent Akoun , Marie Odette Lorougnon et koné Babacar sont sous le coup d’une plainte déposée par Affi N’guessan pour usurpation de titre au nom du FPI. L’audience de ce jour s’est déroulée à huis-clos en présence uniquement du conseil de M. Affi N’guessan, des quatre cadres visés par la plainte et leurs avocats. Elle a duré environ 10 min, parce que , informe Boubacar Koné, le conseil d’Affi N’guessan « a caché les pièces sur lesquelles nos avocats devaient travailler et les a produites seulement ce matin devant le juge ». Il a en plus ajouté que leurs avocats ont émis la requête de reporter l’audience pour avoir le temps de s’imprégner du dossier de sorte à plaider en toute connaissance de cause à la prochaine convocation. Demande tout de suite acceptée par le président du tribunal des référés qui a reporté la séance au vendredi 11 mars prochain dans les mêmes conditions.

Quelques militants à l'audience du 04 mars 2016

Quelques militants étaient presents à l’audience du 04 mars 2016 (DR)

Rappelons que le 29 février dernier, Affi N’guessan, reconnu par les autorités ivoiriennes comme président statutaire du FPI , a porté plainte, contre Aboudramane Sangaré pour « usurpation du titre de président du Front Populaire Ivoirien ». Lors d’un meeting à Yopougon Aboudramane Sangaré se serait adressé à ses militants en tant que président du Fpi alors qu’une décision de justice d’avril 2015, lui interdisait d’utiliser « le logo et l’entête du Fpi ce, jusqu’à intervention d’une décision de la juridiction saisie au fond du présent litige »



Web redacteur ; Journaliste Radio


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *