Search
lundi 23 octobre 2017
  • :
  • :

GUINEE/FMI : L’activité économique se redresse, portée par la hausse de l’offre dans plusieurs secteurs clés

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Une mission du Fonds Monétaire International (FMI), dirigée par Abdoul Aziz Wane a séjourné à Conakry du 24 Août au 7 Septembre, 2016 pour mener les discussions sur la huitième et dernière revue du programme des autorités soutenue par un accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC).

La rencontre qui s’est déroulée avec le ministère de l’Economie et des Finances a permis à la mission du FMI d’expliquer les résultats enregistrés par le gouvernement. Les secteurs clés qui ont contribué à la stabilité économique de la Guinée sont notamment les secteurs des mines, de l’agriculture et de l’énergie. Le chef de la mission du FMI qui a conduit cette mission, Abdoul Aziz Wane, s’est félicité des bons résultats économiques engagés par les autorités guinéennes. Des résultats qui ont permis de revoir à la hausse les prévisions de la croissance de la Guinée en 2016. Ainsi, pour Abdoul Aziz Wane, de 2015 à 2016, on note une hausse de 5,2% contre 3,8%.

L’activité économique se redresse, portée par la hausse de l’offre dans les secteurs des mines, de l’agriculture et de l’énergie © : DR

L’activité économique se redresse, portée par la hausse de l’offre dans les secteurs des mines, de l’agriculture et de l’énergie © : DR

A l’issue de la rencontre avec les autorités guinéennes, les services du FMI sont parvenus à un accord de principe sur un ensemble de politiques qui, sous réserve de l’approbation par la Direction Générale du FMI et du Conseil d’Administration, qui pourraient être soutenues par le huitième et dernier décaissement au titre de l’accord FEC. Sous réserve des mesures à adopter dans les prochaines semaines, la réunion du Conseil d’Administration pourrait se tenir vers la fin du mois d’Octobre 2016.

Toutefois, la mission encourage les autorités à renforcer les efforts pour finaliser les réformes structurelles du programme FEC, en particulier dans le secteur de l’électricité, et de faire respecter strictement le code des marchés publics. La mission a pris note des conclusions du rapport d’audit sur les marchés publics signés en 2014-2015 et a encouragé les autorités à publier le rapport, conformément à leur politique de transparence.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.