Search
vendredi 24 novembre 2017
  • :
  • :
Tecno Phantom 8

IGE : Niamien N’Goran limogé par le Président Alassane Ouattara

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le Président Alassane Ouattara a procédé au limogeage de Niamien N’Goran, anciennement inspecteur général d’Etat. Le concerné en a été officiellement informé le mercredi 12 juillet. Selon plusieurs sources, cette décision serait une manœuvre politique entrainée par des tensions entre le PDCI et son allié houphouëtiste, le RDR.

Niamen N’Goran ancien ministre de l’économie et des finances sous Henri Konan Bédié, et cadre indéfectible du PDCI, a été demis des fonctions qu’il occupait depuis presque 5 ans. Dans sa chute, il emporte avec lui le professeur Niamkey Koffi et Zié Coulibaly, respectivement Directeur et Chef de cabinet au sein de l’Inspection Général d’État (IGE). Même si les raisons officielles de cette décision n’ont pas été communiquées, de nombreuses voix s’élèvent au sein de l’opinion publique.

Le Président Alassane Ouattara a procédé au limogeage de Niamien N’Goran

          Le Président Alassane Ouattara a procédé au limogeage de Niamien N’Goran / © DR 

En effet, depuis de nombreux mois, des dissensions s’installent entre les différents cadres du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix), sur la question du choix du candidat unique de l’élection présidentielle de 2020. Selon l’accord passé lors de l’Appel de Daoukro en 2013, ce candidat devrait être issu du PDCI, afin d’assurer l’alternance politique. Certains cadres du RDR ne l’entendent pas de cette oreille.

Lire aussi : Choix du candidat RHDP : Pour Joël N’guessan, le RDR ne se sent pas « concerné » par les déclarations de Bédié

Gnamien N’Goran serait le candidat pressenti par Henri Konan Bédié pour endosser ce rôle. Il aurait donc fait les frais d’un choix porté sur sa personne. Rien n’indique cependant que cette version soit totalement avérée car d’un autre côté, le résultat de l’élection législative à Daoukro, dans le Centre-Est du pays, en décembre 2016, est aussi cité.

Dans cette circonscription, fief du Président Henri Konan Bédié, Gnamien N’Goran s’était fait damer le pion par un candidat issu de son parti, le PDCI, qui s’est présenté sous la casquette de candidat indépendant. Celle défaite cuisante face à l’Honorable Akoto Olivier pourrait aussi expliquer la décision du Chef de l’État de le débarquer de son poste.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.