Search
samedi 21 octobre 2017
  • :
  • :

INTERNET : Un hacker déclare détenir les données de 273.000 utilisateurs de sites pornographiques

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Un pirate informatique a annoncé être parvenu à récupérer les données de 273.000 utilisateurs des sites pornographiques de Paper Street Media, un média américain. TheNeoBoss, tel est le nom de ce hacker qui a par la suite mis ces précieuses informations en vente.

Hacker-Sécurité-Regionale.info

                                                                     Image d’illustration

Selon le hacker, les données en sa possession sont les noms, prénoms, pseudos, mot de passes, e-mails, adresses IP, adresses physiques et villes de résidence de 273.000 utilisateurs. Dans un premier temps, il effectuait des attaques de type injection SQL, pour s’assurer de la robustesse des serveurs sur lesquels sont hébergés les sites pornographiques, quand il s’est rendu compte que des failles étaient bien apparentes. Par la suite, il explique avoir contacté Paper Street Media dans l’espoir d’obtenir une contrepartie financière pour sa “découverte”. Il se trouvera face à un mépris de la part de la société éditrice des sites. Il n’en fallu pas plus pour conduire le hacker vers le marché noir : le dark web.

De l’autre côté, les responsables des sites pornographiques ne cessent de clamer qu’il s’agit d’un coup de bluff de la part du hacker :

“on nous a demandé une rançon que nous n’avons pas payé. Nous avons procédé à des mises à jour de sécurité et n’avons pas eu de problème depuis. Aucune donnée de cartes bancaires n’a été volée et les comptes en question ne sont plus valides aujourd’hui”, expliquent-ils. Selon eux, les données en possession de TheNeoBoss ne dateraient pas de mars 2016 comme il le soutien mais plutôt de 2008.

Lire aussi  : Protection de données à caractère personnel, la difficile équation

Sur le site de vente de ses données, le hacker a pourtant fourni des captures d’écran de l’interface administrateur des serveurs qu’il a piratés et les dates marquées sont-elles du mois de mars. De quoi créer la confusion autour de cette affaire.

Pour l’heure, cette base de données contenant les informations de 273.000 personnes, visiteurs de sites pornographiques, sont toujours en vente sur le marché noir Dream Market, au prix de 0,955 bitcoin, soit un peu plus de 366 euros.




One thought on “INTERNET : Un hacker déclare détenir les données de 273.000 utilisateurs de sites pornographiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.