Search
mercredi 12 décembre 2018
  • :
  • :

L’AFD et L’UE, au secours de la Guinée pour le redressement de son secteur de l’électricité

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

La République de Guinée bénéficiera d’un appui budgétaire de la part de l’Agence française de développement (AFD) et l’Union européenne (UE). Cet appui servira à redresser son secteur de l’électricité.

Guinée_ue_regionale.info

                                                           L’UE et la Guinée signent deux conventions

Dans un communiqué publié ce mardi 22 mars 2016, la cérémonie de signature de conventions de financement et de partenariat réunissant les autorités guinéennes, les Ambassadeurs de l’Union européenne et de la France, sera organisé le mercredi 23 mars 2016, à Conakry.

La Guinée, dispose d’un potentiel hydroélectrique estimé à 6 000 mégawatts (MW) constituant pour elle, un avantage comparatif exceptionnel vis-à-vis de ses pays voisins. Le pays dispose d’un taux d’accès très bas à l’électricité. Estimé à environ 14 %, le gouvernement guinéen a des efforts à mettre en œuvre pour l’accès de sa population à l’énergie et à l’électricité.

Ainsi, le gouvernement d’Alpha Condé, l’actuel président de la Guinée, a sollicité l’AFD, dans la mise en œuvre de ces programmes à travers l’octroi d’un prêt souverain. Le montant de ce prêt est estimé à plus de 293,5 milliards de francs guinéens. Soit 19 milliards de FCFA. Quant à l’Union européenne, elle s’est engagée à financer le programme de redressement du secteur de électricité en guinée, à travers le Fonds fiduciaire EU-Afrique. Ce Fonds est destiné à construire des infrastructures pour un montant de 196 milliards de francs guinéens. Soit 13 milliards de FCFA.

Dans le même communiqué, les responsables de l’AFD et de l’UE ont affirmé, en mentionnant que ces fonds serviront à la réhabilitation et à l’extension du réseau de distribution du courant électrique de Conakry. En outre, s’ajouteront, les zones d’Ansoumaniah et de Kagbelen en périphérie de la capitale. Le programme comprend aussi la réhabilitation et le renforcement du réseau de transport électrique constitué des lignes et des sous-stations de haute tension acheminant l’énergie des centrales de production hydroélectrique vers les postes de distribution à Conakry.

La mise en service de ses réseaux est prévue pour 2019. À travers ce projet, c’est plus de 50 000 abonnés et, à terme, 400 000 personnes auront accès à l’électricité de façon sécurisée.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *