Search
dimanche 16 décembre 2018
  • :
  • :

L’Africain le plus riche veut produire 1 million de tonnes de riz d’ici 5 ans

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Aliko Dangote, l’Africain le plus riche, s’attaque désormais à la production rizicole. Il a l’intention de produire 1 million de tonnes de riz d’ici 5 ans, selon une dépêche de Reuters du 7 mars.

Aliko Dangote

Aliko Dangote

Décidément, Dangote est un homme de défis. Fidèle à lui-même, le richissime Nigérian multiplie les investissements dans l’agriculture. Pour son groupe, le projet de la production rizicole sera le plus grand investissement dans le secteur de la production du riz en Afrique. Le Nigeria importe en moyenne 2, 8 millions de tonnes de riz actuellement. Pour y faire face, à la tête d’un grand conglomérat, l’homme le plus riche d’Afrique a acquis 150 000 ha de terre à travers cinq états du Nigeria (Edo, Jigawa, Kebbi, Kwara et le Niger State). Il installera deux unités de production d’une capacité totale de 240 000 tonnes dans le pays.

L’on comprend aisément l’ambition d’un tel projet. Pour mettre les « pieds dans le plat », l’homme d’affaires nigérian a annoncé que son groupe était sur le point de finaliser un contrat pour importer du phosphate du Maroc.

En effet, ces nouveaux partenariats s’inscrivent dans le cadre de la stratégie du groupe Dangote de renforcer ses activités dans le secteur de l’agroalimentaire. Grâce à ces fertilisants importés du Maroc, la première fortune d’Afrique vise à s’imposer dans la production et la commercialisation du riz au Nigeria. Ce pays qui est la première puissance économique et démographique de l’Afrique avec une population qui dépasse les 173 millions d’habitants.

En marge du forum d’affaires de Lagos, il a déclaré en affirmant : « Notre projet est de nous substituer aux importations. Nous œuvrons afin d’atteindre l’autosuffisance ».




3 thoughts on “L’Africain le plus riche veut produire 1 million de tonnes de riz d’ici 5 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *