Search
lundi 10 décembre 2018
  • :
  • :

L’Afrique de l’Ouest face aux enjeux liés à la terre, l’eau et les semences paysannes

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Partie du Burkina Faso le 3 mars, la caravane ouest-africaine pour la terre, l’eau et les semences paysannes a posé ses valises depuis le 08 mars au Mali. Cette caravane est organisée par la Convergence globale des luttes pour la terre et l’eau en Afrique de l’Ouest.

 

caravane de l'eau - Regionale.info

                                                         Caravane de l’eau – Regionale.info

Première escale de la Caravane, Sikasso, ville située au sud — est de Bamako à la frontière du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire. En cette journée de la femme a eu lieu un forum autour de la thématique « des semences, agro-écologie paysanne et femmes ». D’autres activités telles qu’un atelier de 5 jours sur des semences paysannes et des foires sont au menu. Depuis ce 9 mars, la caravane est dans la capitale malienne, Bamako et le point fort de cette escale est la marche nationale contre la loi foncière agricole. Une loi contestée par les paysans du Mali. Selon Massa Koné, porte-parole de la Convergence malienne contre l’accaparement des terres, et l’un des organisateurs de la caravane cette marche s’imposait, « La gestion de la terre, du foncier au Mali est devenue une catastrophe totale. Donc nous sommes en train de marcher pour attirer leur attention, de changer leur attitude sur la gestion foncière et la gouvernance foncière, de vouloir revoir notre souveraineté alimentaire qui passe par l’agro-écologie, par les semences paysannes qui sont nos savoir-faire pour qu’on puisse faire notre agriculture, libres et indépendants, et pour que nos terres soient les nôtres, pour que nos eaux soient protégées, car nos villages sont tous insalubres, soit en fonction des cours d’eau, soit en fonction des terres arables » a-t-il affirmé.

caravane de l'eau 3

 

Le 12 mars prochain, la caravane sera à Kayes, à l’ouest du Mali où est prévue une conférence-débat sur les migrants, les mines et l’emploi des jeunes.

Notons que les objectifs d’une telle tournée sont en substance de sensibiliser les populations sur les défis et les enjeux liés aux terres, à l’eau et aux semences et sur l’accaparement de ces ressources. Le faisant, la convergence globale des luttes pour la terre et l’eau en Afrique de l’Ouest entend mobiliser les forces vives d’Afrique de l’Ouest pour la construction d’un mouvement fort, de sorte à défendre le droit des populations et promouvoir l’agriculture familiale, basée sur l’agro-écologie paysanne et la souveraineté alimentaire.

La caravane doit remettre ses recommandations aux autorités nationales des pays traversés, c’est-à-dire le Burkina Faso, le Mali et le Sénégal. Une copie sera remise aux autorités régionales ouest-africaines ainsi qu’à l’Union africaine (UA).



Web redacteur ; Journaliste Radio


2 thoughts on “L’Afrique de l’Ouest face aux enjeux liés à la terre, l’eau et les semences paysannes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *