Search
mercredi 12 décembre 2018
  • :
  • :

L’ANSUT donne son approbation pour le démarrage de la phase 3 du projet « backbone national »

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le coup d’envoi des travaux de réalisation du Réseau National Haut Débit à base de fibres optiques a été donné hier. Après avoir évalué les étapes clés du projet, l’Agence Nationale du Service Universel des Télécommunications/TIC (ANSUT) a donné son autorisation pour le démarrage de sa phase 3.

Euloge SORO-KIPEYA-ANSUT-Regionale.info

                                            Euloge SORO-KIPEYA DG ANSUT

Les travaux seront réalisés par les entreprises Bouygues, Sagem Com et Polyconseil. Cette troisième phase qui consistera à déployer un tronçon de fibre optique long de 5013 km, est l’une des étapes du projet « backbone national » qui prévoit la mise en place de 7000 km de fibre optique sur l’étendue du territoire national. Selon M. Euloge SORO-KIPEYA, Directeur Général de l’ANSUT, la réussite de ce projet dépend de cinq facteurs clés à savoir la « bonne organisation des équipes sur le terrain, la capitalisation des expériences antérieures, le respect des délais, le respect de l’enveloppe budgétaire allouée et enfin, la qualité de l’infrastructure à livrer ».

Ce projet permettra d’atteindre des hauts débits de transmissions de données. Les avantages sont nombreux pour les entreprises ainsi que pour les particuliers : internet haut-débit, télévision numérique… La mise en œuvre du projet de Gouvernance Électronique (E-Gouv) devrait par ailleurs être accélérée à la fin des travaux.

« Construire cette infrastructure, en ayant à cœur, les services futurs que pourraient y développer les entreprises dans 10, 20 ans voire plus », a soutenu Euloge SORO-KIPEYA.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *