Search
dimanche 22 octobre 2017
  • :
  • :

Laurent Gbagbo : La Chambre d’appel de la CPI se prononcera sur sa libération

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

La Côte d’Ivoire retient son souffle. Les partisans de l’ex-Président Ivoirien, Laurent Gbagbo, encore plus. Ce mercredi 19 juillet, la Cour pénale Internationale va donner son verdict sur la demande l’ancien président d’être libéré pour le reste de son procès pour crimes contre l’humanité.

Laurent Gbagbo sera situé ce mercredi sur l’endroit où il demeurera pour le reste de son procès qui s’est ouvert à la CPI, en janvier 2016. En mars dernier, il avait fait appel de la décision de la Cour, qui avait décidé de son maintien à la Haye. Selon l’accusation l’accusé pourrait « s’enfuir vers un territoire hors de la compétence de la Cour ». Un argument réfuté par la défense qui estime que M. Gbagbo souffre de « maladies qui l’affectent tant physiquement que psychologiquement ».

                                      Laurent Gbagbo sera situé ce mercredi / © DR 

Sur les trois juges en charge du dossier, deux avaient voté contre cette libération provisoire. Seul le juge Cuno Tarfusser a estimé que la libération provisoire de Laurent Gbagbo ne représentait pas un risque véritable. Il avait mis en avant l’âge et la santé de l’accusé, en plus du fait qu’il a « excédé le seuil d’une durée raisonnable » :

« Vu son âge et son état de santé, le risque qu’il prenne la fuite pour échapper à la justice devient de plus en plus improbable » avait-soutenu.

La Chambre d’appel de la CPI se prononcera ce mercredi à 16H30 (14H30 GMT).

Lire aussi : Pour Gnamien Konan, « la réconciliation des Ivoiriens passe par la libération de Laurent Gbagbo »

Laurent Gbagbo comparait devant le tribunal de la Cour Pénale International en même temps que son ancien Ministre de la jeunesse, Charles Blé Goudé. Ils sont tous deux poursuivis pour meurtres, viols, persécutions et autres actes inhumains, commis lors de la crise post-électorale intervenue en Côte d’Ivoire entre décembre 2010 et Avril 2011. Cette crise sans précédent avait fait plus de 3000 morts dans le pays.




One thought on “Laurent Gbagbo : La Chambre d’appel de la CPI se prononcera sur sa libération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.